Modifié le 18 mai 2017

L'UE amende lourdement Facebook après le rachat de WhatsApp

Facebook a racheté Whatsapp en 2014.
Facebook a racheté Whatsapp en 2014. [Patrick Pleul - EPA/Keystone]
La Commission européenne a infligé jeudi une amende de 110 millions d'euros au réseau social Facebook pour avoir fourni des renseignements inexacts pendant l'enquête de l'UE liée au rachat de l'application mobile WhatsApp.

"La décision d'aujourd'hui envoie un signal fort aux entreprises, montrant qu'elles doivent respecter tous les aspects du règlement de l'UE sur les concentrations, y compris l'obligation de fournir des informations exactes", a déclaré dans un communiqué la Commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager.

Facebook a aussitôt réagi: "Nous avons agi de bonne foi depuis nos premières rencontres avec la Commission européenne et nous avons cherché à fournir des informations exactes à chaque fois".

Acquisition en 2014

Lorsqu'elle s'est penchée sur le projet d'acquisition, la Commission européenne a examiné la possibilité pour Facebook d'associer les comptes de ses utilisateurs à ceux de WhatsApp.

Facebook avait assuré que c'était impossible techniquement alors que la firme en était déjà capable. Ce service a finalement été proposé aux utilisateurs de WhatsApp en août 2016.

afp/boi

Publié le 18 mai 2017 - Modifié le 18 mai 2017