Publié le 11 mai 2017

Un centre de séquençage du génome inédit au Campus Biotech à Genève

Le campus biotech à Genève.
Le Campus Biotech à Genève. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Un centre suisse de génomique, parmi les seuls en Europe, est opérationnel depuis quelques jours au Campus Biotech à Genève.

La Suisse avance à grands pas dans le domaine de la santé personnalisée en créant son premier centre de génomique.

Le Campus Biotech de Genève voit ainsi naître la plus importante plateforme d’Europe de séquençage à haut-débit de l'ADN, qui ouvre la porte aux thérapies géniques, par exemple prévenir et lutter contre certaines pathologies.

Ce centre doit pour le moment répondre aux demandes des hôpitaux universitaires lausannois, bernois et genevois. Il peut actuellement décoder une centaine d'ADN par semaine.

>> Les explications du généticien Jacques Fellay, médecin agréé au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et co-directeur du Centre de génomique de Genève:

L'ADN est la vedette du Centre de génomique du Campus Biotech de Genève.
CQFD - Publié le 11 mai 2017

Plusieurs dons importants

Grâce à une partie d'un don de 10 millions de francs de la Fondation Wilsdorf révélé mercredi par le quotidien L'Agefi, cinq machines de plusieurs centaines de milliers de francs ont été achetées. D'autres viendront compléter le dispositif.

Egalement au Campus Biotech, la Fondation Bertarelli a prévu cinq millions de francs pour une plateforme de thérapie génique pour remplacer des éléments d'ADN ou corriger des gènes affectés. Cette structure souhaite inoculer par voie virale des gènes thérapeutiques face aux maladies neurologiques. Elle pourra ainsi également s'appuyer sur le nouveau Centre suisse de génomique.

Enfin cinq autres millions doivent permettre d'étendre la collaboration entre les différents acteurs sur le site. Parmi eux figurent l'EPFL, le Centre de neuroprothèses, le Centre Wyss de bioingénierie et de neuroingénierie, le Human Brain Project, l'Université de Genève et les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

ats/jzim

Publié le 11 mai 2017