Modifié le 02 août 2016

Températures et montée des eaux ont atteint des niveaux records en 2015

Les glaces se réduisent de manière drastique dans l'Arctique.
Les glaces se réduisent de manière drastique dans l'Arctique. [Jean-François Hagenmuller - AFP]
Les températures et la montée des eaux ont atteint des niveaux records l'an dernier, faisant de 2015 la pire année de l'histoire moderne pour une série d'indicateurs clé, révèle mardi un rapport international de référence.

Recul des glaces, sécheresse, inondations: c'est un sombre portrait de la Terre que donne le rapport annuel sur l'état du climat, intitulé "State of the Climate". Il s'agit d'un document de 300 pages auquel ont participé 450 scientifiques du monde entier.

"Plusieurs marqueurs, comme les températures au-dessus des terres et à la surface des océans, le niveau de la montée des mers et les émissions de gaz à effet de serre ont battu des records établis juste l'année précédente", soulignent ces scientifiques.

Montée graduelle des eaux

Les concentrations de trois des principaux gaz à effet de serre, dioxyde de carbone (CO2), méthane et protoxyde d'azote, ont "atteint de nouveaux sommets en 2015", indique en outre le rapport.

Le niveau des eaux monte lui graduellement autour de la Terre, avec une poussée d'environ 3,3 millimètres par an, mais la hausse est plus rapide en certains points du Pacifique et de l'océan Indien.

agences/kg

Publié le 02 août 2016 - Modifié le 02 août 2016