Modifié le 02 février 2016

"L'iPhone d'Apple est un ordinateur-prison", selon le père du logiciel libre

Richard Stallman, lors des Fri Software Days à Fribourg.
Rencontre avec Richard Stallman, père du logiciel libre Le Journal du matin / 3 min. / le 02 février 2016
Lors de son passage à Fribourg lundi, le pape du logiciel libre Richard Stallman a accordé un entretien à la RTS. L'Américain de 63 ans a notamment souligné le côté intrusif des logiciels standards.

Le gourou de l'informatique a fait sensation lundi soir à la Haute école d'ingénierie et d'architecture de Fribourg, certains étudiants n'hésitant pas à le qualifier de "père spirituel".

A l'issue de sa présentation, Richard Stallman a exprimé toute sa haine pour les smartphones, celui d'Apple en tête: "L'iPhone donne à Apple beaucoup de pouvoir sur les utilisateurs. La société peut extraire beaucoup de données personnelles à distance, à n'importe quel moment. C'est un ordinateur-prison."

Le programmeur estime que le citoyen doit se libérer du contrôle des logiciels standards et des systèmes verrouillés, tels que Windows ou Microsoft: "Je refuse d'être captif et c'est pour ça que j'ai lancé le mouvement du logiciel libre" (lire encadré).

"La Suisse pourrait devenir aussi restrictive que la Turquie"

Richard Stallman a également profité de son passage à Fribourg pour critiquer le projet de loi sur les droits d'auteurs qui, selon lui, ferait de la Suisse un pays aussi restrictif que la Turquie. Car, pour l'Américain, le partage des oeuvres publiées est l'un des fondements d'une société libre.

Delphine Gendre/hend

Publié le 02 février 2016 - Modifié le 02 février 2016

Conférence en chaussettes

Sous sa barbe hirsute et grisonnante, Richard Stallman se moque des conventions. Il l'a rappelé lundi soir en tenant sa conférence en chaussettes et en insistant sur le tutoiement. Il reste cependant à cheval sur certains principes tels que le refus de diffuser des images prises à son insu sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, le pape du logiciel libre a développé, en 1983, le système d'exploitation GNU, devenu par la suite Gnu-Linux. Contrairement aux logiciels commerciaux tels que Windows ou Mac OS, il a l'avantage d'être modifiable.