Modifié le 01 février 2016

Les films incitent des millions de jeunes à fumer, selon l'OMS

L'actrice Uma Thurman, dans le film Pulp Fiction, réalisé par Quentin Tarantino en 1994.
L'actrice Uma Thurman, dans le film Pulp Fiction, réalisé par Quentin Tarantino en 1994. [Miramax/Buena Vista]
La cigarette dans les films a incité des millions de jeunes à fumer. Dans un rapport publié lundi matin à Genève, l'OMS appelle les gouvernements à signaler clairement ces productions.

Plusieurs pays ont déjà pris des mesures. Pékin a ordonné de ne pas tourner des scènes où la fumée est montrée de manière "excessive".

L'Inde a établi de nouvelles règles pour ces images et l'affichage de marques dans les films mais aussi les programmes télévisés, selon le troisième rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur cette question depuis 2009.

Fin de l'affichage des marques

Outre une mise en garde dans les films pour inciter les jeunes à ne pas les regarder, l'OMS demande l'assurance dans les crédits du film que les producteurs ne reçoivent rien en échange de la diffusion de scènes de fumée.

Elle souhaite aussi la fin de l'affichage des marques de tabac et de forts messages anti-fumée avant de telles productions.

De 2010 à 2013, ces films ont reçu 2,17 milliards de dollars de financements publics, soit près de la moitié du total de ce type de soutien. Les 180 parties à la Convention cadre de l'OMS sur le contrôle du tabac sont contraintes d'interdire la promotion et le soutien de ces éléments.

ats/fb

Publié le 01 février 2016 - Modifié le 01 février 2016

Hausse récemment aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, la fumée sur les écrans est à l'origine de 37% des nouveaux consommateurs de tabac adolescents, concluent plusieurs études.

Selon une évaluation américaine, 6 millions de jeunes Américains ont commencé à fumer en 2014 en raison de cet élément. Parmi eux, 2 millions devraient décéder de maladies en lien avec le tabac.

Plus de 40% des films américains intégraient la même année des scènes de fumée, dont plus de 35% considérés comme visibles par des jeunes.

Pas de contact avec l'industrie du film

Selon une autre étude, une recommandation claire affichée dans le film pour le déconseiller aux jeunes réduirait de 20% les taux de fumeurs parmi les jeunes et permettrait d'éviter un million de décès liés au tabac.

L'OMS n'a pas été en contact avec l'industrie du film aux Etats-Unis. Mais après une diminution des films avec de telles scènes, une hausse a à nouveau été constatée dès 2013, selon son responsable.

La fumée dans les films peut constituer "une importante sorte de promotion pour les produits à base de tabac", affirme-t-il.