Publié le 19 janvier 2016 - Modifié le 19 janvier 2016

Découverte à Fribourg de la souche bactérienne "la plus coriace au monde"

Une bactérie.
Illustration d'une bactérie (image prétexte). [ - Sercomi/BSIP]
Deux chercheurs de l'Université de Fribourg ont découvert ce qu'ils identifient comme étant la souche bactérienne la plus virulente au monde, rapporte La Liberté mardi.

Patrice Nordmann, chef de la chaire de microbiologie de l'Université de Fribourg, et son collègue Laurent Poirel ont identifié en décembre une souche bactérienne résistant aux deux types d'antibiotiques - la colistine et les carbapénèmes - administrés aux patients atteints de graves infections aux entérobactéries.

Présentes dans les intestins, ces bactéries causent des pneumonies et des septicémies, rappelle le quotidien, en précisant que cette découverte avait déjà été publiée dans la revue The Lancet Infectious Diseases au début janvier.

"Aucun vaccin disponible dans un avenir proche"

Patrice Nordmann ne se veut pas rassurant pour l'avenir: "Aucun vaccin pouvant venir à bout d’infections à entérobactéries multirésistantes aux antibiotiques ne sera disponible dans un avenir proche. Si ces résistances devaient se propager, cela sonnerait le glas du développement de la médecine moderne et nous renverrait à l’ère préantibiotique des années 1930", estime-t-il dans La Liberté.

hend

Origine de la découverte

La découverte a été faite à la suite d'une consultation par un Genevois de 80 ans pour une infection urinaire et dont l'analyse sanguine avait révélé la souche bactérienne. Son médecin avait alors envoyé l'échantillon à l'Université de Fribourg.

Origine animale?

Selon les chercheurs, l'origine de la souche pourrait être animale: "L’usage de la colistine, antibiotique de dernier recours prescrit en médecine humaine, est très répandu dans la médecine vétérinaire, en Europe comme en Suisse. Dans d’autres pays comme la Chine, elle est même ajoutée aux aliments des animaux en guise de facteur de croissance", explique Patrice Nordmann.