Modifié le 06 mai 2015

Une découverte permet de mieux comprendre les causes de l'autisme

Autisme.
Mieux comprendre les causes de l'autisme Le Journal du matin / 1 min. / le 06 mai 2015
Grâce à un modèle développé à l'Université de Fribourg en collaboration avec des chercheurs internationaux, l'implication d'une protéine a été mise en évidence pour comprendre les causes de l'autisme.

Le Professeur Beat Schwaller, de l'Institut de médecine de l'Université de Fribourg, travaille depuis de longues années sur les gènes à l'origine de l'autisme.

Avec son équipe, il a découvert qu'une diminution d'une protéine -  la parvalbumine - engendrait, chez les souris, des comportements asociaux, comme une diminution des interactions sociales, un déficit dans la communication, ou encore des difficultés à modifier un comportement acquis. Ces symptômes rappellent les troubles de l'autisme.

Aucune garantie chez l'homme

La question maintenant est de savoir si grâce au génie génétique, on pourra réinjecter cette protéines aux rongeurs qui en sont dépourvus. Cette hypothèse, formulée par les chercheurs fribourgeois, doit désormais être testée. Mais rien ne garantit que le résultat sera similaire chez les humains. Cela reste une avancée porteuse d'espoir pour les autistes, même si le Professeur Schwaller parle d'un horizon de 20 à 30 ans.

Delphine Gendre

Publié le 06 mai 2015 - Modifié le 06 mai 2015