Modifié le 18 septembre 2014

Le service de vidéo en ligne Netflix débarque en Suisse

netflix
Netflix: "La Suisse aura accès à deux catalogues pour un abonnement" L'actu en vidéo / 2 min. / le 18 septembre 2014
"La particularité de Netflix en Suisse, c'est qu'un abonnement permettra d'accéder à deux catalogues", a indiqué jeudi à la RTS Reed Hastings, patron du service de vidéo mis en ligne dans la nuit.

Netflix a fait son apparition en Suisse dans la nuit de mercredi à jeudi. Le service de vidéo en ligne créé aux Etats-Unis en 2007 a annoncé son arrivée peu après minuit par un message posté sur le réseau social Twitter.

 

"Bonjour! Netflix est désormais disponible aussi en Suisse", écrit le premier service de vidéo en streaming, déjà lancé en Allemagne dans la nuit de lundi à mardi.

"Tout le monde utilise Internet"

Interrogé par la RTS (voir la vidéo ci-dessus), le patron de Netflix, Reed Hastings, s'est réjoui d'arriver sur le marché helvétique où "tout le monde utilise internet".

"Les clients auront accès aux catalogues allemand et français pour le prix d'un seul abonnement", a précisé le fondateur du service en ligne. Il n'est en revanche pas prévu de produire des séries spécifiques à la Suisse comme c'est par exemple le cas en France, à Marseille.

Un mode de consommation différent

Avec 50 millions d'abonnés dans le monde, Netflix modifie les habitudes de consommation audiovisuelle. "A la télévision, il y a un film à 21 heures le jeudi et vous devez être prêts pour le regarder ce jour-là, à ce moment-là, alors qu'avec la vidéo à la demande, vous pouvez regarder ce que vous voulez, quand vous voulez. C'est beaucoup plus pratique et en plus, il n'y a pas de publicité", souligne Reed Hastings.

Aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, les acteurs existants n'ont, selon lui, pas souffert de l'arrivée de Netflix. "Nous faisons surtout concurrence au piratage", affirme-t-il.

En Suisse, aucun partenariat avec une box - comme Swisscom TV - n'est pour l'instant prévu. Et selon Reed Hastings, ce n'est pas un problème.

gchi/jgal avec agences

Publié le 18 septembre 2014 - Modifié le 18 septembre 2014

Divers programmes pour divers supports

Les utilisateurs pourront accéder à ces programmes aussi bien sur TV que sur tablette, smartphone, console de jeu et ordinateur, à toute heure et à tout endroit.

Au programme, des films hollywoodiens, le meilleur des séries TV, des documentaires, des films indépendants, des stand-up et un vaste choix de programmes destinés aux enfants et de titres en allemand.

Les tarifs

Pour un écran en définition standard, le prix de Netflix est de 11,90 francs par mois.

Le forfait deux écrans avec HD disponible coûte 12,90 francs par mois.

Pour quatre écrans avec HD et Ultra HD, il faut débourser 17,90 francs par mois.

En Europe depuis 2012

Netflix est déjà présent depuis 2012 au Royaume-Uni, en Irlande, au Danemark, en Finlande, en Norvège et en Suède, et depuis 2013 aux Pays-Bas.

En juillet, en marge de son bilan trimestriel, il annonçait pour septembre sa venue en Suisse, en Allemagne, en France, en Autriche, en Belgique et au Luxembourg.

Le groupe américain s'est fait un nom avec des contenus originaux, principalement des séries qu'elle produit ("Orange is the new black", "House of Cards").

Vers un cinéma directement "dans les foyers"

"Nous voulons des films toujours plus récents, ce qui ne plaît pas aux exploitants de salle de cinéma", a déclaré le patron de Netflix, Reed Hastings, au micro de la RTS jeudi.

"Je pense que ce qui pourrait finalement arriver, c’est que les films sortent en même temps dans les foyers et dans les salles de cinéma…
C’est dans cette direction que tout se dirige: vers le confort de tout pouvoir regarder à la maison."