Modifié le 13 mars 2014

L'EPFL s'engage dans la lutte contre la tuberculose

L'EPFL se profile comme l'un des centres de recherche majeurs contre la tuberculose.
L'EPFL investit dans le développement d'un traitement contre la tuberculose Le Journal du matin / 1 min. / le 13 mars 2014
L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a annoncé mercredi la création d'une fondation chargée de mettre sur le marché un traitement contre la tuberculose.

Une fondation chargé de mettre sur le marché un nouvel antituberculeux a été fondée par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), a indiqué mercredi l'institution.

La tuberculose fait 1,5 million de morts et plus de 9 millions de nouveaux cas chaque année. Pourtant, les groupes pharmaceutiques ne ciblent pas cette maladie, faute de rentabilité.

Un traitement des années 1950

"Actuellement le traitement de la tuberculose consiste en une association de quatre médicaments et il dure un minimum de six mois", explique Stuart Cole, chef de l'Institut d'infectiologie de l'EPFL.

"Ces quatre médicaments ont été développés dans les années 1950 et 1960, donc c'est un traitement assez vieux. Il est efficace, mais par rapport aux standards de nos jours, l'efficacité est relativement moyenne."

Ce nouvel antituberculeux ne sera  toutefois pas disponible dans l'immédiat. Il doit d'abord passer les tests cliniques, avant d'être commercialisé, d'ici quelques années.

ats/Katja Schaer

Publié le 13 mars 2014 - Modifié le 13 mars 2014