Mise à jour le 01 juillet 2013

La Suisse figure au premier rang mondial de l'innovation

La structure Innovaud, soutenue par l'Etat de Vaud, vise à promouvoir l'innovation.
Malgré la crise économique, l’innovation se porte bien. A l'EPFL de Lausanne comme ailleurs en Suisse. [Laurent Gillieron - Keystone]
La Suisse conserve son premier rang parmi 142 pays en matière d'innovation, devant la Suède ou les Etats-Unis, selon un classement dévoilé lundi par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

La Suisse est la nation la plus innovante sur 142 pays. Elle conserve son premier rang pour l'innovation, devant la Suède, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et les Etats-Unis, selon le classement annuel publié lundi par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

La Finlande est au 6e rang, devant Hong Kong, Singapour, le Danemark et l'Irlande, selon l'indice de l'innovation basé sur 84 indicateurs.

Peu d'effets de la crise

Les résultats de la Suisse et de la Suède montrent que ces deux pays, qui sont systématiquement classés dans la liste des 25 premiers, sont en tête pour tous les composants de l’indice.

Malgré la crise économique, l’innovation se porte bien. Les dépenses en recherche-développement dépassent les niveaux de 2008 dans la plupart des pays, et des pôles d’innovation prospèrent au niveau local, selon l'étude publiée à Genève par l'OMPI en collaboration avec l'Université Cornell et l'INSEAD.

ats/olhor

Dépenses accrues en recherche-développement

Si le classement est dominé par les économies à revenus élevés, plusieurs nouveaux acteurs ont renforcé leurs capacités et leurs résultats en matière d’innovation. Un groupe de pays dynamiques à faibles et moyens revenus, comprenant notamment la Chine (35e), le Costa Rica (39e), l’Inde (66e) et le Sénégal, prennent de la vitesse, selon l'étude.

Les dépenses en recherche-développement des 1000 premières entreprises mondiales ont augmenté de près de 10% en 2010, 2011, et 2012, note le rapport. La hausse est la plus forte dans les marchés émergents, en particulier en Chine, Argentine, Brésil, Pologne, Inde, Russie, Turquie et Afrique du Sud, dans cet ordre.