Mise à jour le 10 avril 2013

Mort de Robert Edwards, prix Nobel et pionnier de la fécondation in vitro

Robert Edwards, ici en 2008 en Angleterre, lors des 30 ans du premier bébé-éprouvette.

Robert Edwards, ici en 2008 en Angleterre, lors des 30 ans du premier bébé-éprouvette. [Keystone]

Le Britannique Robert Edwards, pionnier de la fécondation in vitro récompensé par un prix Nobel, est mort mercredi à l'âge de 87 ans, a annoncé l'université de Cambridge avec laquelle il avait travaillé.

Le professeur Robert Edwards "est mort paisiblement dans son sommeil le 10 avril 2013, après une longue maladie", a annoncé l'université de Cambridge dans un communiqué.

Il avait reçu le prix Nobel de médecine en 2010. Ses travaux, avec son collègue gynécologue Patrick Steptoe décédé en 1988, avaient permis de donner naissance le 25 juillet 1978 à Louise Joy Brown, premier bébé-éprouvette.

4 millions de naissances

Lorsque le prix Nobel lui avait été décerné, elle lui avait elle-même adressé ses félicitations. Depuis, plus de quatre millions d'enfants ont été conçus grâce à cette technique, a rappelé l'université, soulignant l'"immense impact" du travail du scientifique dans le monde.

Robert Edwards avait travaillé pendant de nombreuses années au département de physiologie de la prestigieuse université britannique.

agences/mre