Mise à jour le 03 avril 2013

L'huile de palme, controversée mais incontournable

Une plantation de palmiers à huile en Malaisie.
Une plantation de palmiers à huile en Malaisie. [Mohd Rasfan - AFP]
A l'heure où un label durable se développe dans la filière huile de palme, RTSinfo fait le point sur ce composant omniprésent dans l'industrie agro-alimentaire, auréolé d'une très mauvaise réputation.

L'huile de palme, qu'est-ce que c'est?

L'huile de palme est l'huile végétale la plus produite et la plus échangée au monde. Plus de 52 millions de tonnes en auront été consommées en 2012, selon une projection de l'USDA, le département de l'Agriculture américain. Elle est issue de la pression des fruits du palmier à huile. Bien qu'elle soit un composant courant des cuisines traditionnelles d'Afrique, d'Amérique du Sud ou d'Asie, l'essentiel de la culture d'huile de palme est exporté à des fins industrielles, principalement vers la Chine, l'Inde et l'Union Européenne. Près de 80% de la production sont utilisés dans l'agroalimentaire, tandis que les 20% restant vont à l'industrie cosmétique et aux agrocarburants.

--------------------------------------------------------------------------

Qui la produit?

Originaire d'Afrique, le palmier à huile est maintenant cultivé dans toutes les régions tropicales. Les cinq principaux producteurs sont l'Indonésie (28 millions de tonnes produites depuis le début de l'année 2012), la Malaisie (18,5 millions de tonnes), la Thaïlande (1,7 million de tonnes), la Colombie (960'000 tonnes) et le Nigeria (850'000 tonnes), d'après les chiffres de l'USDA. Les producteurs agissent la plupart du temps pour le compte de multinationales comme Sinar Mas, Duta Palma, Cargill, Unilever, Nestlé, Kraft Foods ou Procter & Gamble.

--------------------------------------------------------------------------

Où en trouve-t-on?

Un rapport de l'ONG écologiste WWF relève que l'huile de palme est présente "dans près de 30% des produits que nous consommons". On en trouve ainsi dans les céréales, le chocolat, la boulangerie industrielle, les plats pré-cuisinés, les soupes, les sauces, les pâtes à tartiner, les glaces, les bonbons, les fromages industriels, les biscuits apéritifs... Mais aussi là où on l'attend moins, comme dans les produits bio ou présentés comme diététiques, les laits maternisés. En d'autres termes, le seul moyen d'éviter complètement l'huile de palme serait de ne consommer que des produits de base.

--------------------------------------------------------------------------

Comment la repérer?

A ce jour, aucune réglementation n'oblige les industriels à indiquer la teneur en huile de palme de leurs produits. En général, l'étiquetage comporte seulement la mention "huile végétale". Le Français Adrien Gontier a tenté l'expérience de vivre un an sans consommer d'huile de palme, et en a tiré un Petit guide vert. Il y a notamment répertorié les très nombreuses appellations sous lesquelles se camoufle la graisse de palme: stéarine de palme, mono- ou di-glycéride d'acide gras, graisse palmiste, et les fameux "E"...

--------------------------------------------------------------------------

Comment l'huile de palme s'est-elle imposée en Suisse?

En janvier 2007, l'Office fédéral de la santé publique a demandé à l'industrie alimentaire de limiter les valeurs d'"acides gras trans" (AGT) à 2% maximum de la teneur lipidique des produits. Ces AGT se trouvent dans les matières grasses hydrogénées et sont considérés comme plus néfastes pour la santé que les graisses animales saturées. De nombreux industriels ont alors commencé à remplacer les matières grasses hydrogénées par davantage d'huile de palme dans leurs recettes. En Suisse, la consommation d'huile de palme a plus que triplé entre 1998 et 2008, passant de 9000 à 28'000 tonnes par an.

--------------------------------------------------------------------------

Quels sont ses atouts?

L'avantage majeur de l'huile de palme est qu'elle est meilleur marché que toutes les autres huiles végétales. Le rendement à l'hectare du palmier à huile surpasse celui de toutes les autres plantes; il est même dix fois plus élevé que celui du soja, 100 kg de fruits donnant environ 22 kg d'huile. La graisse de palme a par ailleurs un goût neutre et se conserve bien. Elle est souvent utilisée dans les aliments car elle leur confère le même moelleux que le beurre tout en étant beaucoup moins chère.

--------------------------------------------------------------------------

Quels sont les dangers pour la santé d'une constante exposition à l'huile de palme?

La consommation d'huile de palme à doses trop élevées peut augmenter la concentration de cholestérol dans le sang et entraîner des risques cardiovasculaires, en raison de sa forte teneur en acides gras saturés. D'autre part, elle peut augmenter le risque de diabète en modifiant l'action de l'insuline au niveau des tissus. Mais tout est question de proportions entre les différents types d'acides gras. Le problème n'est pas tant l'huile de palme elle-même que son omniprésence dans l'alimentation, et surtout l'absence d'étiquetage, qui ne permet pas d'estimer la quantité ingérée.

--------------------------------------------------------------------------

Quels sont les impacts environnementaux de la culture de la palme?

Les cultures d'huile de palme comptent parmi les cultures ayant l'impact social et environnemental le plus négatif au monde, avec les cultures de soja. Pour bénéficier de la manne financière, les pays en développement remplacent des hectares de forêt par des rangées de palmiers, notamment en Malaisie, en Indonésie à Bornéo ou Sumatra. La déforestation a pour conséquences une augmentation des émissions de gaz à effet de serre et affecte la biodiversité, en réduisant le milieu de vie de nombreuses espèces comme les orang-outans, les tigres, les éléphants ou les rhinocéros. Chaque année, plusieurs milliers de grands singes seraient victimes de l'exploitation des palmeraies. Enfin, cette culture donne parfois lieu à l'expropriation de communautés villageoises.

--------------------------------------------------------------------------

L'huile de palme: interdire, taxer?

Alors qu'une initiative cantonale fribourgeoise vise à bannir totalement l'huile de palme de nos assiettes, la question divise, comme le montre cette émission d'En ligne directe:

 

De la limitation du taux l'huile de palme dans les produits à son interdiction complète, en passant par des contraintes d'étiquetage, plusieurs solutions émergent. En France, le Sénat a rejeté en novembre dernier la taxation de cette graisse végétale. Sans attendre ces mesures, le WWF et des acteurs du secteur de l'huile de palme ont initié en 2005 la RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil - La table ronde pour une huile de palme durable) qui labellise les plantations engagées dans le respect de certaines forêts.

Pauline Turuban