Modifié le 12 juin 2018

Après les violentes intempéries de lundi soir, Lausanne répare les dégâts

Lausanne: pluies diluviennes record. Les dégât se chiffrent à plus de deux millions de francs
Lausanne: pluies diluviennes record. Les dégât se chiffrent à plus de deux millions de francs 19h30 / 2 min. / le 12 juin 2018
Les violentes intempéries qui ont touché Lausanne dans la nuit de lundi à mardi ont causé des dégâts évalués à plusieurs millions de francs, sans faire de victimes. Près de 300 personnes s'activaient mardi pour rétablir la situation.

Lundi entre 23h00 et minuit, de fortes chutes de pluie et des vents violents se sont abattus sur Lausanne et sa région. "Seule une personne a dû être désincarcérée suite à une chute d'arbre sur sa voiture, mais elle n'a pas été blessée", a indiqué Michel Girod, capitaine de l'état-major opérationnel Diam, le dispositif lausannois coordonnant les secours.

>> Lire: Un violent orage provoque des inondations record en région lausannoise

"De mémoire de Lausannois, on n'a jamais vécu une situation avec une intensité de pluie si forte dans un délai si court", a ajouté Michel Gandillon, officier de presse auprès du Service de protection et sauvetage de Lausanne. Selon MétéoSuisse, pas moins de 41 millimètres de précipitations sont tombés en l'espace de dix minutes, ce qui pourrait constituer un record.

Selon Météosuisse, il est tombé durant l'ensemble de l'épisode orageux lausannois quelque 65 mm d'eau. Soit l'équivalent d'un demi-mois de pluie (112 mm pour un mois de juin à Lausanne) en moins d'une heure.

 

L'armée apporte son aide

Ces intempéries exceptionnelles ont provoqué de gros dégâts, chiffrés d'ores et déjà à plusieurs millions de francs par des assureurs. Des caves, magasins, restaurants ont été inondés, des torrents d'eau ont dévalé les rues, des arbres sont tombés, des murs de soutènement se sont affaissés.

En un peu plus de deux heures, quelque 500 appels sont parvenus à la centrale d'appels de la police. La centrale de l'Etablissement d'assurance contre l'incendie et les éléments naturels du canton de Vaud (ECA) en a reçu plus de 2000 et cela continue, a-t-elle communiqué.

A Lausanne, plus de deux tiers des 400 interventions étaient en cours de traitement ou résolues mardi en début d'après-midi, grâce à une centaine de pompiers et une cinquantaine de civilistes. L'armée, qui faisait justement un exercice d'appui à la population civile dans la région, a spontanément apporté son aide.

Des travaux jusqu'à mercredi

Les intempéries ont particulièrement touché quatre secteurs: au nord, Vers-chez-les-Blanc et Epalinges ont subi essentiellement des inondations. Au sud, le secteur de la Tour Haldimand, Ouchy et ses quais ont connu de nombreuses chutes d'arbres. Ils restent fermés à la circulation jusqu'à mercredi.

Pour l'heure, l'intervention a nécessité 33 policiers, 100 sapeurs-pompiers professionnels, 54 personnes de la Protection civile, une dizaine de membres d'état-major, 30 militaires, ainsi que 80 personnes du Service des parcs et domaines.

Les travaux vont se poursuivre jusqu'à mercredi. Actuellement, les efforts portent sur la sécurisation des sites pour protéger la population, des chutes d'arbres notamment. La police recommande par ailleurs à la population de ne pas se promener dans les parcs et aux automobilistes d'éviter le sud de la ville.

ats/kg

Publié le 12 juin 2018 - Modifié le 12 juin 2018

Neuchâtel et Fribourg aussi touchés

Ailleurs en Suisse romande, deux gros orages ont touché le canton de Fribourg dans la nuit de lundi à mardi. Plus de 100 interventions ont été effectuées, principalement pour des inondations et des fermetures de routes. Aucun blessé n'est à déplorer.

Dans le canton de Neuchâtel, les pluies les plus fortes ont été constatées à Chaumont. Du côté de Genève, moins touché, le Service d'incendie et de secours (SIS) a tout de même dû intervenir à quinze reprises pour des inondations et des chutes d'arbres.

La région de Genève touchée mardi soir par des orages

De violents orages ont frappé mardi soir le canton de Genève, provoquant de nombreuses inondations, notamment sur la Rive droite, a déclaré à la RTS le Service d’incendie et de secours (SIS), qui a envoyé plusieurs équipes à Genthod et Versoix.

Parallèlement à ces intempéries, les sapeurs-pompiers sont mobilisés pour un important feu de parking à Versoix. Les causes du sinistre sont pour l'heure inconnues.