Modifié le 16 avril 2018

Vallotton, Giacometti et Soutter au Musée des beaux-arts vaudois

Images de synthèse du projet Plateforme 10 à Lausanne.
Six tableaux majeurs rejoignent le Musée des Beaux Arts vaudois Le 12h30 / 1 min. / le 16 avril 2018
Six tableaux, un Giacometti, trois Vallotton et deux peintures de Louis Soutter, viendront enrichir les collections du Musée cantonal des beaux-arts à Lausannne. Le nouveau musée, actuellement en construction, ouvrira en octobre 2019.

Les délais sont respectés, les budgets aussi. Le futur Musée cantonal des beaux-arts vaudois ouvrira ses portes au public au début du mois d'octobre 2019.

Sur le site, appelé Plateforme 10, trouveront place également le Musée d'art contemporain (Mudac) ainsi que les collections du Musée de l'Elysée. Les deux entités seront ainsi réunies dans un seul bâtiment dont le nom reste encore à trouver. L'inauguration devrait avoir lieu à l'automne 2021.

Six tableaux en dation

Trois toiles de Félix Vallotton, deux de Louis Soutter et une nature morte de Giovanni Giacometti datant du début de carrière de l'artiste, ce qui manquait au Musée cantonal des beaux-arts, rejoindront les collections de l'institution. Ces six tableaux proviennent de la collection Jean-Claude Givel, un chirurgien passionné d'art, décédé en 2015, et sont cédés au canton par son héritier.

Une valeur tenue secrète

Pour des raisons de confidentialité, les montants sont tenus secrets, d'autant plus qu'il ne s'agit pas d'un simple cadeau, mais d'une dation, un dispositif introduit en 2006 dans le canton de Vaud. Pour s'acquitter des droits de succession, l'héritier de Jean-Claude Givel a donné plusieurs tableaux de cette collection, considérés comme d'intérêt patrimonial majeur.

Le directeur du Musée cantonal des beaux-arts Bernard Fibicher a expliqué lors d'une conférence de presse lundi que le musée avait pu choisir six peintures d'intérêt patrimonial majeur parmi des centaines d'oeuvres.

Agathe Birden/ebz

Publié le 16 avril 2018 - Modifié le 16 avril 2018

Une première exposition dans le chantier

En attendant l'inauguration, le chantier s'anime: du 31 août au 9 septembre, il accueillera une création de Bob Wilson autour d'oeuvres inachevées de Balthus.

"Avec cet événement exceptionnel, deux monstres du XXe siècle se rencontrent", a expliqué lundi Bernard Fibicher. Les oeuvres, cinq à sept peintures et une dizaine de dessins, proviennent de l'atelier du peintre, décédé en 2001 à Rossinière (VD).

Le metteur en scène Bob Wilson investira les caves du futur musée, sur le site Plateforme 10. Pour ne pas retarder les travaux, "Balthus Unfinished" se déroulera pendant deux week-ends, plus quelques soirées en semaine. "Ce sera quelque chose de très immersif pour un public qu'on laissera entrer au compte-goutte", a précisé Bernard Fibicher.