Modifié le 02 mars 2018

L'appel de l'accusé dans le drame de Granges-Marnand a été rejeté

La collision de deux trains avait fait un mort en 2013.
La collision de deux trains avait fait un mort en 2013. [Laurent Gillieron - KEYSTONE]
La Cour d'appel pénale du Tribunal cantonal vaudois rejette la requête du conducteur de train qui a provoqué une collision mortelle à Granges-Marnand (VD) en 2013. L'homme souhaitait voir sa peine réduite.

La Cour a confirmé le jugement de première instance, bien que le conducteur souhaitait voir sa peine réduite de 90 jours-amende avec deux ans de sursis à 30 jours.

"Ce n'est pas une grande surprise", a indiqué à l'ats le procureur en charge de l'affaire, Stephan Johner. "La peine semblait conforme à la culpabilité".

Un mort après une collision

En première instance en octobre dernier, le Tribunal correctionnel de la Broye et du Nord vaudois a reconnu le mécanicien coupable d'homicide par négligence. Mardi devant la Cour d'appel, l'homme n'a pas contesté les faits, mais la peine.

Le 29 juillet 2013, une collision frontale entre deux trains sur la ligne Palezieux-Payerne avait fait un mort et cinq personnes avaient été gravement blessées.

ats/rens

Publié le 02 mars 2018 - Modifié le 02 mars 2018