Modifié le 26 janvier 2018

Des solutions innovantes pour aider les parents à garder leurs enfants

Garde des enfants: solutions innovantes
Garde des enfants: solutions innovantes 19h30 / 2 min. / le 26 janvier 2018
Il est difficile pour les parents qui travaillent de faire garder leurs enfants. La Confédération vient de débloquer des fonds pour encourager les projets innovants. Certaines crèches proposent des horaires flexibles.

Dans le canton de Vaud, une crèche privée est connue pour proposer des horaires flexibles. Des gardes sont ainsi possibles jusqu'à 21h00. Mais les parents ne viennent pas aussi tard chercher leurs enfants.

"Le soir, il y a beaucoup de fois des familles qui ont besoin de rester jusqu’à 19h00, 19h30 au lieu de 18h30", raconte Barbara Lax, la fondatrice de la crèche. Et jusqu'à 21h00? Seulement pour des dépannages en urgence. A cette heure-là, "les enfants sont quand même censés déjà aller au lit", relève-t-elle.

Site internet d'échange de gardes

Les parents doivent faire preuve de plus en plus de flexibilité au travail. Dès lors, comment faire garder ses enfants? Au niveau cantonal, des subventions totalisant près de 3 millions de francs seront versées aux structures d’accueil de l’enfance faisant preuve d’innovation.

"Ce qu’il nous faut, c’est des gens du terrain, indique Gérald Crétegny, président de la Fondation pour l’accueil de jour des enfants. Qu’ils puissent amener des projets, qu’ils puissent amener des réflexions."

Le site, ça permet vraiment de se poser, de se dire voilà je ne suis pas toute seule dans cette situation, j’ai aussi le droit de demander de l’aide

Jennifer Ackermann, créatrice d’un site internet pour familles

L’une des solutions ayant trouvé son public a été développée en dehors des structures officielles par une mère de famille. Jennifer Ackermann a créé une plateforme internet proposant aux parents de s’échanger les gardes de leurs enfants, à toute heure et en tout temps. "Le site, ça permet vraiment de se poser, de se dire 'voilà, je ne suis pas toute seule dans cette situation, j’ai aussi le droit de demander de l’aide", dit-elle.

Nouvelle loi sur l'accueil de jour

De l’aide, c’est justement ce dont avait besoin Fanny Gervais. Mère de trois enfants, elle s’est inscrite il y a quelques années sur le site, alors qu’elle cherchait du travail. "Il fallait que je sois hyper flexible pour tout d’un coup vite aller à un entretien, se rappelle-t-elle. Et là, c’était très difficile de se dire mais où laisser ses enfants à ce moment-là. Est-ce que j’ose vraiment accepter un entretien alors que je n’ai pas de garde sur le moment?"

Une nouvelle loi cantonale sur l’accueil de jour des enfants est entrée en vigueur le 1er janvier. Les communes vaudoises doivent maintenant s’organiser pour garantir une garde à midi pour les enfants de 4 à 15 ans et l’après-midi après l’école pour ceux âgés de 4 à 8 ans.

>> Voir l'interview d'Isabelle Moret sur le sujet dans le 19h30 vendredi:

Garde des enfants-Solutions innovantes: entretien avec Isabelle Moret
19h30 - Publié le 26 janvier 2018

Claude-Olivier Volluz

Publié le 26 janvier 2018 - Modifié le 26 janvier 2018