Modifié le 13 janvier 2018

Accrochages entre antispécistes et agriculteurs à Lausanne

Antispéciste
Swiss Expo: l’agriculture face à l’antispécisme 19h30 / 4 min. / le 13 janvier 2018
Plusieurs dizaines de défenseurs de la cause animale ont manifesté légalement samedi au Palais de Beaulieu à Lausanne où se tient le salon agricole Swiss Expo. Des accrochages ont eu lieu et la police a dû intervenir.

Organisée par l'association antispéciste Pour l'égalité animale (PEA), la manifestation avait été autorisée dans l'enceinte de Swiss Expo par les autorités lausannoises.

Durant environ une heure, le climat a été très tendu entre les quelque 60 membres de PEA et les agriculteurs, beaucoup plus nombreux. Des oeufs et des bouteilles ont été lancés, alors qu'un seau d'eau a été versé sur l'un des défenseurs de la cause animale, a observé la RTS.

Intervention de la police

"On s'est retrouvés entourés par les éleveurs. On nous a arraché nos pancartes, jeté des oeufs, de la bière, de l'eau. C'était un peu n'importe quoi", a indiqué Fabien Truffer, porte-parole de PEA.

De leur côté, les agriculteurs ont jugé l'action de l'association de "provocation". "C'est juste pour embêter. En quoi nos vaches sont-elles mal traitées? Elles sont bien au sec, au chaud... C'est n'importe quoi", s'est emporté l'un deux au micro de la RTS.

Des empoignades ont forcé la vingtaine de policiers présents à intervenir.

Autorisation contestée

Interrogé par la RTS, le vice-président de Swiss Expo Marc-Henri Sauty ne conteste pas la manifestation, mais dit ne pas comprendre pourquoi la Ville de Lausanne l'a autorisée si proche du salon agrotechnique.

En outre, déplore-t-il, avec le renforcement de la sécurité après une manifestation antispéciste l'an dernier, les frais de sécurité ont été augmentés de 20'000 francs pour cette 22e édition.

hend avec Jérôme Galichet et Isabelle Fiaux

Publié le 13 janvier 2018 - Modifié le 13 janvier 2018