Modifié le 17 juillet 2017

Le ministre vaudois Philippe Leuba défend son voyage en Arabie saoudite

Le conseiller d'Etat vaudois Philippe Leuba.
La visite de Philippe Leuba en Arabie saoudite critiquée par les Verts vaudois Le Journal du matin / 1 min. / le 17 juillet 2017
Pour le conseiller d'Etat vaudois Philippe Leuba, dont la visite en Arabie saoudite a été critiquée, "ce n'est pas en restant les deux pieds sur le bureau qu'on trouvera des solutions".

Le chef du Département vaudois de l'économie, de l'innovation et du sport a répondu ainsi aux critiques, notamment des Verts vaudois qui lui ont reproché son séjour en compagne du conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann dans des pays contestés.

"Ce n'est pas en restant les deux pieds sur le bureau à Lausanne qu'on comprendra ce qui se passe dans cette région, que l'on sera à même d'apporter des solutions qui visent la paix et la stabilité dans le monde", a-t-il déclaré dans le Journal du matin de lundi.

"Pour comprendre les gens, il faut aller les voir et c'est le rôle de la Suisse de le faire. Johann Schneider-Ammann a d'ailleurs expliqué combien la Suisse pouvait servir d'intermédiaire dans les zones de conflit."

>> Lire: En Arabie saoudite, Johann Schneider-Ammann souhaite "jeter des ponts"

Propos recueillis par Yves Terrani/lan

Publié le 17 juillet 2017 - Modifié le 17 juillet 2017