Modifié le 02 mai 2017

La Vert'libérale Isabelle Chevalley candidate au Conseil d'Etat vaudois

Isabelle Chevalley et Jacques Nicolet pris en photo par Jacqueline de Quattro.
La droite et les Vert'libéraux s'unissent pour le second tour Le Journal du matin / 1 min. / le 02 mai 2017
La Vert'libérale Isabelle Chevalley est candidate au second tour de l'élection au Conseil d'Etat vaudois sur un ticket commun avec l'UDC Jacques Nicolet. Ils affronteront notamment le ticket de gauche Béatrice Métraux-Cesla Amarelle.

Les Vert'libéraux vaudois ont accepté lundi soir, par 30 voix favorables contre 16 oppositions, la proposition d'alliance soumise par les comités vaudois de l'UDC et du PLR.

"C'est la seule chance de trouver les 10'000 voix qui manquent pour récupérer le siège et la majorité au gouvernement", a déclaré le président du PLR Frédéric Borloz.

Lors de son Congrès à Yverdon-les-Bains, le PLR a décidé de ne pas présenter de quatrième candidat en vue du scrutin du 21 mai, mais s'est engagé "à participer financièrement à l'aventure". Il a ensuite massivement soutenu la proposition de ticket à deux: sur 274 délégués, seuls deux se sont opposés et trois se sont abstenus.

L'UDC change de position

Le Congrès de l'UDC, réuni à Bussigny, a également penché en faveur de cette alliance de centre droit par 110 voix contre 2 oppositions et 17 abstentions.

En décembre, le parti avait refusé de s'allier aux Vert'libéraux en vue du premier tour, et quelques inquiétudes relevées par notre correspondant sur place subsistaient également lundi.

"On ne s'allie pas avec Roger Köppel"

"Cela fait 15 ans que je fais de la politique. Le Conseil d'Etat est un challenge qui m'intéresse. On doit faire avancer nos idées (...) On s'allie avec l'UDC vaudoise, pas avec Roger Köppel (conseiller national zurichois et patron de la Weltwoche)", a lancé Isabelle Chevalley.

"On est en train de créer une nouvelle droite dans le canton de Vaud", a ajouté le président vert'libéral François Pointet, qui avait réuni 8,38% des voix au 1er tour.

 

>> Retour sur le premier tour des élections vaudoises: Cinq conseillers d'Etat sortants élus au 1er tour des élections vaudoises. Le Grand Conseil reste à droite

jvia/boi avec ats

Publié le 01 mai 2017 - Modifié le 02 mai 2017

La gauche confirme un ticket attendu

Du côté de la gauche, le ticket attendu entre la Verte Béatrice Métraux et la socialiste Cesla Amarelle a été validé lors d'une assemblée extraordinaire lundi également.

"Avec leur élection, le canton de Vaud poursuivrait sur la voie du fameux compromis dynamique qui fait son succès", écrivent lundi les deux partis dans un communiqué.

Cinq élus au 1er tour

Deux places sont encore disponibles au Conseil d'Etat après l'élection de cinq sortants dès le 1er tour dimanche (les PLR Pascal Broulis, Philippe Leuba et Jacqueline de Quattro, ainsi que les socialistes Pierre-Yves Maillard et Nuria Gorrite).

Arrivée 6e du 1er tour avec 48,08%, la Verte Béatrice Métraux tentera de conserver son fauteuil en faisant alliance avec la socialiste Cesla Amarelle, 7e avec 43,56% des voix, qui tentera de conserver le siège PS laissé vacant par Anne-Catherine Lyon.

L'UDC Jacques Nicolet, 8e avec 40,34%, et la Vert'libérale Isabelle Chevalley (qui n'était pas au 1er tour, son collègue François Pointet avait réuni 8,38%) tenteront de conquérir l'un des deux fauteuils.

L'indépendant Guillaume "Toto" Morand a également annoncé qu'il était candidat au second tour, de même que la représentante de l'Alliance du centre Sylvie Villa.