Modifié le 02 novembre 2016

Une réunion d'extrême droite prévue samedi en région lausannoise interdite

VD: le Conseil d’État a décidé d’interdire une conférence sur le nationalisme
VD: le Conseil d’État a décidé d’interdire une conférence sur le nationalisme 19h30 / 1 min. / le 02 novembre 2016
Le Conseil d'Etat vaudois a décidé mercredi d'interdire la conférence sur le nationalisme annoncée dans la région lausannoise le 5 novembre, en raison des risques que cette manifestation fait courir à l'ordre public.

Cette mesure est prise en application de la clause générale de police et est valable sur l'ensemble du territoire cantonal. Elle reste applicable si la date précitée est différée,  précise le communiqué du gouvernement vaudois.

Des élus de gauche et des membres de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA) étaient montés au front mardi, appelant à manifester, pour dénoncer la venue du Franco-Suisse Alain Soral à Genève le 12 novembre prochain, et la conférence qui vient d'être interdite dans le canton de Vaud.

>> Lire aussi: Appels contre les réunions d'extrême droite en Suisse romande

Menace pour l'ordre public

Le gouvernement a fait "une pesée d'intérêts" entre la liberté d'expression et l'ordre public, explique Laurence Jobin, déléguée à la communication du Département des institutions et de la sécurité (DIS). L'appel lancé par divers mouvements à une contre-manifestation a signifié que l'événement pouvait représenter une menace pour l'ordre public.

jgal

Publié le 02 novembre 2016 - Modifié le 02 novembre 2016