Modifié le 13 mai 2013

Lausanne va mener campagne contre l'alcool auprès des 13-18 ans

L'affiche lausannoise pour cette campagne de prévention 2013.
L'affiche lausannoise pour cette campagne de prévention 2013. [ - lausanne.ch]
Lausanne s'associe à la campagne nationale de prévention consacrée à l'alcool, du 18 au 26 mai. La capitale vaudoise a décidé de cibler particulièrement les 13-18 ans.

Particulièrement confrontée à la problématique de l'alcool des jeunes, la ville de Lausanne a décidé de s'associer à la campagne de prévention du Programme national alcool de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), baptisée "Je parle d'alcool". Elle veut toucher principalement les adolescents entre 13 et 18 ans, une population chez laquelle la problématique s'aggrave clairement depuis vingt ans.

Prévenir le plus tôt possible

Le directeur lausannois de l'Enfance et de la jeunesse, Oscar Tosato, a présenté lundi matin les actions prévues par la ville.

"Nous avons une inquiétude et une volonté de prévenir les risques et la consommation plus particulièrement chez les jeunes, puisqu'on sait que plus on commence tôt la consommation d'alcool, plus les risques sont élevés d'avoir des soucis d'alcool ou d'alcoolisme", explique Estelle papaux, cheffe du Service de la jeunesse et des loisirs de la Ville de Lausanne.

Des vidéos décalées

Pour atteindre au mieux cette cible, les responsables de la campagne à Lausanne ont travaillé avec des jeunes issus en partie du Conseil des jeunes, qui ont  tourné de petites vidéos transmettant un message décalé. Elles seront publiées notamment sur Internet.

oang

"Bourré... de risques? Enervé", vidéo de la campagne lausannoise

 

Publié le 13 mai 2013 - Modifié le 13 mai 2013

Nombreuses manifestations

Cette campagne nationale, du 18 au 26 mai, vise à susciter la curiosité et l'échange d'idées, ainsi qu'à valoriser un mode de consommation raisonnable.

Pour cette deuxième édition, des stands de la Croix-bleue romande (CBR) seront montés dans plusieurs centres commerciaux romands (Yverdon, Crissier, Genève ou Neuchâtel). Des rencontres pour les personnes dépendantes et leurs proches, des projections de films, des expositions et des débats auront également lieu un peu partout en Suisse.

La campagne s'inscrit dans le Programme national alcool de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).