Mise à jour le 02 avril 2013

Stanislas Wawrinka: "On est tous concernés par la sécurité routière"

Le tennisman vaudois a prêté son image pour la prévention routière dans son canton.
Le tennisman vaudois a prêté son image pour la prévention routière dans son canton. [RTS]
La police cantonale, les polices communales vaudoises et le TCS ont lancé mardi une campagne de prévention routière avec l'appui du tennisman vaudois Stanislas Wawrinka.

A l'enseigne de "La route n'est pas mon circuit", le tennisman vaudois Stanislas Wawrinka, médaillé d'or en double aux JO de Pékin, s'est associé à la campagne de prévention routière vaudoise, menée conjointement par la police cantonale, les polices communales vaudoises et le TCS.

Stanislas Wawrinka invite les automobilistes à respecter les limitations de vitesse avec le slogan "200 km/h, uniquement au service !".

Près de 1700 affiches ont été placées dans toutes les communes du canton afin de sensibiliser les usagers de la route aux dangers de la vitesse et de l'absence de ceinture de sécurité.

Invitation à respecter les limitations

Pour Stanislas Wawrinka, le comportement des usagers de la route doit être exemplaire et responsable. "On est tous concernés par la sécurité routière, (...) nous devons tous faire attention, surtout au niveau de la vitesse."

Le tennisman invite dès lors les automobilistes à respecter les limitations de vitesse et à faire usage de la ceinture de sécurité, permettant ainsi d'éviter des drames.

L'an dernier, dans le canton de Vaud, 32 personnes ont perdu la vie à bord d'un véhicule. La vitesse est la cause principale de ces accidents mortels (près de 50% des cas). En 2012, 6 victimes n'étaient pas protégées par leur ceinture de sécurité. Ne pas s'attacher multiplie par 16 le risque d'être tué lors d'un accident grave.

gchi