Modifié le 05 mars 2018

Le Parlement valaisan soutient la candidature de Sion 2026

Des ballons pour promouvoir le projet de candidature Sion 2026 lors du combiné alpin féminin à Crans-Montana (VS).
Le Parlement valaisan soutient la candidature de Sion 2026 Le 12h30 / 1 min. / le 05 mars 2018
Le Parlement valaisan a voté lundi son soutien à la candidature de Sion pour les Jeux olympiques d'hiver 2026. Un débat plus détaillé est prévu pour vendredi.

Le Grand Conseil a accepté l'entrée en matière par 95 voix contre 33 et une abstention. Le principe d'un soutien financier d'un montant maximal de 100 millions de francs du canton a été plébiscité par le PDC et le PLR. Les autres formations politiques sont divisées sur la question.

Le financement d'un éventuel déficit et les coûts de la sécurité sont revenus sur le tapis à plusieurs reprises lors du débat. "Si ces réponses arrivent plus tard, alors ce débat et la votation doivent avoir lieu plus tard", a déclaré Cyrille Fauchère (UDC).

Inquiétudes à gauche

Ces inquiétudes sont partagées à gauche. Les risques de déficit existent, a estimé Emmanuel Amoos (PS). Si par exemple certaines infrastructures prévues ne sont pas réalisées, s'il y a un boycott, en cas de mauvais temps, qui paiera la facture?, a demandé le député.

Les Verts sont plus catégoriques et ont clairement annoncé ne pas soutenir le projet. "Il est difficile de se prononcer positivement sur un projet qui présente autant d'incertitude", a dit Céline Dessimoz. Les aspects de durabilité et d'environnement ne convainquent pas les Verts.

Financement à éclaircir

Les autres groupes ont dit leur enthousiasme pour le projet de candidature. "Un coup de pouce pour le renouvellement des infrastructures touristiques", selon Sidney Kamerzin (PDC). "Une vitrine publicitaire incroyable", pour Christophe Claivaz (PLR)

Le conseiller d'Etat Frédéric Favre n'a pas fourni de réponse définitive à toutes ces questions. Il a admis que cet élément devait être éclairci d'ici le 10 juin, date à laquelle le peuple se prononcera sur le soutien de 100 millions de francs prévu par l'Etat du Valais.

ats/mh

Publié le 05 mars 2018 - Modifié le 05 mars 2018