Modifié le 28 décembre 2017

Un enseignant valaisan licencié après des propos crus et sexistes

Aperçu de la ville de Sion, en Valais, dans laquelle se trouve l'établissement concerné (image d'illustration)
Aperçu de la ville de Sion, en Valais, dans laquelle se trouve l'établissement concerné (image d'illustration). [Olivier Maire - KEYSTONE]
Un enseignant de l’Ecole professionnelle de Sion (VS) a été renvoyé pour son comportement indécent envers ses élèves, rapporte jeudi Le Nouvelliste. Les victimes évoquent des comportements offensants et sexistes.

Durant deux ans, l'enseignant de l'Ecole professionnelle technique et des métiers (EPTM) n'a pas hésité à traiter ses élèves, parfois mineures, de "petite cochonne" ou à leur demander si elles avaient "chopé durant le week-end", raconte Le Nouvelliste. Un plaignant masculin a évoqué des blagues ou sous-entendus sexistes quotidiens.

Le chef du Service cantonal de la formation professionnelle, Claude Pottier, a confirmé que des élèves se sont plaints auprès de l'école avant l'été. L'enseignant a alors reconnu avoir "commis des erreurs".

Condamnation pénale

"Dans l'attente des résultats de l'enquête pénale, nous avons réduit ses heures à partir de la rentrée", explique Claude Pottier, cité par le quotidien valaisan.

Suite aux plaintes de cinq élèves, une enquête judiciaire a été menée, et l'enseignant a écopé d'une amende de 800 francs assortie de 750 francs de frais à payer. À l'annonce de sa condamnation il y a quelques jours, il a été définitivement licencié.

jop

Publié le 28 décembre 2017 - Modifié le 28 décembre 2017