Modifié le 20 décembre 2017

Une participation cantonale de 100 millions proposée pour Sion 2026

Le siège du gouvernement valaisan sur la Place de la Planta à Sion.
Le siège du gouvernement valaisan sur la Place de la Planta à Sion. [Gaëtan Bally - Keystone]
Le gouvernement valaisan propose une participation financière maximale de 100 millions de francs pour le projet de Jeux olympiques Sion 2026. Le Parlement cantonal traitera ce dossier en mars 2018.

La participation cantonale est destinée à financer des infrastructures pérennes pour 60 millions de francs, indique le gouvernement mercredi dans un communiqué. Les 40 millions de francs restants sont prévus pour la prise en charge des coûts de sécurité.

Pour la sécurité, il est prévu de faire appel à des forces de police de cantons qui n'hébergent pas de compétition, précise le communiqué. La Conférence des directrices et directeurs des Départements de justice et police est favorable à la mise à disposition de forces de police de tous les cantons. La question de la facturation doit encore être discutée.

Le peuple pourrait voter le 10 juin

Pour les infrastructures, le montant doit encore être réparti avec précision entre le canton, les communes et les tiers concernés. Le montant de 60 millions de francs représente la part que le canton est prêt à prendre en charge sur les 81 millions de francs budgétisés pour des investissements durables en Valais.

Le Parlement cantonal débattra de cette proposition lors de sa session de mars prochain. Il décidera aussi si la participation financière du canton doit être soumise au référendum obligatoire. Le gouvernement a déjà prévu la date du 10 juin pour un éventuel scrutin.

ats/ptur

Publié le 20 décembre 2017 - Modifié le 20 décembre 2017