Modifié jeudi à 08:56

Jean-Philippe Rochat abandonne la présidence de Sion 2026

Sion 2026-Exit Jean-Philippe Rochat
Sion 2026/Exit Jean-Philippe Rochat 19h30 / 1 min. / mercredi à 19:30
Le Vaudois Jean-Philippe Rochat abandonne la présidence de la candidature sédunoise pour les Jeux olympiques d'hiver 2026, a annoncé mercredi Swiss Olympic. Il est remplacé par le président de Swiss Olympic Jürg Stahl.

"Je m'étais fixé comme objectif prioritaire de contribuer à convaincre le Conseil fédéral de soutenir la candidature", explique Jean-Philippe Rochat dans le communiqué de Swiss Olympic. "C'est désormais chose faite, et avec la transmission du dossier à Jürg Stahl, la première phase est à terme", note-t-il, disant avoir "le sentiment du devoir accompli".

Avant son remplacement par le conseiller national zurichois UDC, le nom de Jean-Philippe Rochat était sorti dans la presse romande il y a deux semaines dans le cadre de l'affaire des Panama Papers, base de données sur les pratiques des sociétés offshore dans laquelle apparaît son étude vaudoise. Depuis, il a été la cible de diverses critiques.

La quasi-cabale qui a été menée contre moi par certains milieux m'a fait réfléchir

Jean-Philippe Rochat
 

"Je n'ai subi des pressions que pour rester, pas pour partir", a cependant affirmé Jean-Philippe Rochat dans le 19h30 de la RTS. "Mais la quasi-cabale qui a été menée contre moi par certains milieux m'a fait réfléchir. J'ai dû constater que les attaques contre moi étaient de nature à affaiblir le projet de Sion 2026."

Plusieurs critiques

En Valais, des voix s'étaient élevées pour souhaiter une personnalité du canton à la présidence de la candidature sédunoise. Car il s’agira de convaincre les citoyens pour gagner la votation populaire du 10 juin prochain, "et ce n’est pas Rochat qui pourra le faire" avait confié il y a quelques jours à la RTS une personnalité vaudoise très au fait du dossier.

>> Lire: Sion 2026 en mal de leadership pour mener à bien sa candidature aux JO

Le conseiller d'Etat valaisan Frédéric Favre, vice-président de Sion 2026, avait assuré pour sa part dans l'émission Forum que Jean-Philippe Rochat gardait toute sa confiance.

>> Ecouter l'interview de Frédéric Favre dans l'émission Forum:

Le conseiller d’Etat valaisan Frédéric Favre.
Forum - Publié le 29 novembre 2017
 

Swiss Olympic était également intervenu pour soutenir le président de Sion 2026. Il n'y a "aucune raison" pour un changement à la tête du comité de candidature, avait renchéri l'association nationale représentant la Suisse auprès du Comité international olympique (CIO).

>> Le point dans Forum mercredi:

Jean-Philippe Rochat était à la tête du comité Sion 2026.
Forum - Publié mercredi à 18:02
 

oang/tmun

Publié mercredi à 17:10 - Modifié jeudi à 08:56

Jürg Stahl quitte la direction du Groupe Mutuel

La candidature de Sion 2026 doit se développer au niveau national, cantonal et communal, selon Jürg Stahl. "Les leçons des autres candidatures ont été tirées", précise-t-il dans le communiqué.

En dehors de son mandat au Conseil national, Jürg Stahl se consacrera entièrement à Swiss Olympic et à la candidature de Sion. Membre de la direction générale du Groupe Mutuel, le Zurichois a mis un terme immédiat, d'un commun accord avec son employeur, à cet engagement.