Modifié le 09 septembre 2017

Saas-Grund (VS) en partie évacué à cause d'un risque d'éboulement

Le glacier de Trift, au-dessus de Saas-Grund (VS).
Le glacier de Trift, au-dessus de Saas-Grund. [Google Maps]
Près de 220 habitants du village de Saas-Grund (VS) ont été priés d'évacuer samedi à cause d'un risque important d'éboulement. Une langue entière du glacier de Trift menace de s'effondrer à tout moment.

Depuis le début de cette semaine, les mouvements se sont multipliés sur la partie inférieure du glacier. Une surveillance radar a été mise en place jeudi soir. La langue du glacier glisse de 130 centimètres par jour et les spécialistes s'attendent à un éboulement à tout moment, a indiqué samedi la commune de Saas-Grund.

La région sous le sommet du Weissmies (4017m) est interdite d'accès pour toute personne et animaux de rente. Les remontées mécaniques du Hohsaas ont été fermées, de même que la route cantonale.

Si la langue du glacier devait s'effondrer, l'éboulement pourrait atteindre le village en contrebas. La mesure d'évacuation est prévue pour deux à trois jours. Les habitants sont relogés chez des parents, des proches ou dans des hôtels.

Sous observation permanente

L'évolution de la situation fait l'objet d'une évaluation constante, écrit la commune, qui a mis sur pied un état-major. Le corps des pompiers de Saas et la protection civile ont été mobilisés.

Le glacier est sous observation permanente depuis octobre 2014, quand la zone avait été bouclée pour près de trois semaines.

>> Plus de développement dans les flashs de la radio

ats/boi

Publié le 09 septembre 2017 - Modifié le 09 septembre 2017

Le glacier de Trift (VS)