Modifié le 07 juin 2017

Un mouvement citoyen veut sauver les remontées mécaniques de Morgins

Télémorgins-Champoussin SA est en proie à de grandes difficultés financières.
Un mouvement citoyen veut sauver les remontées mécaniques de Morgins Forum / 1 min. / le 07 juin 2017
En quasi-faillite, la station valaisanne de Morgins pourrait ne pas rouvrir ses installations l'hiver prochain. Mais un mouvement citoyen a été lancé pour tenter de sauver les remontées mécaniques.

Il manque 1,8 million de francs à la société Télémorgins-Champoussin SA pour garantir l’ouverture des installations en décembre.

>> Lire: Les remontées Télémorgins-Champoussin en difficultés financières

Le mouvement qui vient d'être lancé veut réunir les différents acteurs de la région - commerçants, propriétaires ou sportifs - qui ont manifesté leur volonté de secourir la société. L’objectif est de récolter les fonds nécessaires d’ici au vendredi 30 juin prochain.

L'opération sera pilotée par Morgins Tourisme, en accord avec le conseil d’administration des remontées mécaniques, mais la mission s'annonce compliquée compte-tenu du montant à récolter.

Besoin de changement à la tête des remontées

"Les gens veulent du changement et il y a des jeunes qui sont prêts à prendre le relais, le message est passé 5 sur 5", a confié à la RTS le président du conseil d’administration Nicolas Rey-Bellet. Ce dernier va du reste proposer son départ lors de la prochaine assemblée extraordinaire prévue cet été. Le conseil devra aussi se professionnaliser et sera aminci, passant de 8 à 5 membres en faisant de la place à la relève.

Pas d'aide cantonale à attendre

Le canton du Valais n'est pas prêt à se mobiliser pour sauver Morgins même si des négociations sont encore en cours. Le chef du département de l’Economie, Christophe Darbellay, exige que les sociétés des Portes du Soleil fusionnent si elles veulent obtenir des aides. Un scénario qui n’est, pour l’heure, pas envisagé.

Cynthia Racine/oang

Publié le 07 juin 2017 - Modifié le 07 juin 2017