Modifié le 04 avril 2017

L'UDC Valais romand recourt contre les résultats des cantonales

Le coprésident de l'UDC Valais Romand Jérôme Desmeules, lors du second tour des élections au Conseil d'Etat valaisan.
L'UDC Valais romand recourt contre les résultats des cantonales Le 12h30 / 1 min. / le 24 mars 2017
L'UDC du Valais romand fait recours contre les résultats du deuxième tour de l'élection au Conseil d'Etat valaisan. En cause la fraude électorale dénoncée par trois villes haut-valaisannes.

Un recours doit être déposé dans un délai de trois jours après la publication des résultats de l'élection dans le Bulletin officiel. Ce dernier étant paru vendredi, l'UDC du Valais romand (UDCVR) est dans les temps, a indiqué Jérôme Desmeules, coprésident de l'UDCVR, revenant sur une information diffusée vendredi dans le Walliser Bote.

Fraudes électorales

Le parti veut que "la lumière soit faite sur ce qui s'est passé. Le résultat de l'élection doit être le fruit d'une volonté populaire. Nous ne sommes pas dans une république bananière", poursuit Jérôme Desmeules.

Des cas de fraude électorale ont été signalés dans les villes de Brigue, Viège et Naters lors des récentes élections cantonales valaisannes.

>> Le point avec Flore Dussey, à Sion:

VS- Soupçons de fraude aux élections cantonales: le point avec Flore Dussey
12h45 - Publié le 24 mars 2017
 

>>Lire aussi: Des fraudes électorales signalées dans trois villes du Haut-Valais

ats/ctr

Publié le 24 mars 2017 - Modifié le 04 avril 2017