Modifié mardi à 10:05

Oskar Freysinger touchera une rente à vie de quelque 80'000 francs par an

Oskar Freysinger, conseiller d'Etat évincé, rercevra une rente à vie équivalant à 40% de son traitement annuel.
Oskar Freysinger, conseiller d'Etat évincé, rercevra une rente à vie équivalant à 40% de son traitement annuel. [Olivier Maire - KEYSTONE]
Evincé du Conseil d'Etat valaisan après une seule législature, Oskar Freysinger touchera une retraite de quelque 80'000 francs par an. Il bénéficie encore de l'ancien règlement régissant les rentes des anciens ministres.

Le conseiller d'Etat UDC sortant percevra une rente à vie équivalant à 40% de son traitement annuel, a indiqué lundi soir André Mudry, porte-parole du gouvernement valaisan, confirmant une information du Nouvelliste en ligne. S'il avait siégé durant douze ans, période maximale, à l'instar de Jean-Michel Cina, il aurait perçu 60% de son traitement.

Comme il a été élu avant l'entrée en vigueur de la nouvelle législation, en 2015, il bénéficie encore des anciennes conditions.

Rente à vie supprimée mais salaire augmenté

Désormais, les nouveaux ministres valaisans (Frédéric Favre, Roberto Schmidt et Christophe Darbellay) recevront un salaire annuel supérieur de 25% à l'actuel, soit 300'000 francs. La rente à vie leur sera en revanche supprimée. Un mécanisme ordinaire de deuxième pilier la remplacera.

Oskar Freysinger est arrivé 6e dimanche du 2e tour de l'élection au Conseil d'Etat. Le peuple valaisan lui a préféré le PLR Frédéric Favre. Il était néanmoins lundi matin à son bureau. Le nouveau gouvernement n'entrera en fonction que le 1er avril.

>> Retour sur la journée de dimanche: Le Valais a un nouveau Conseil d'Etat, sans Oskar Freysinger

ats/fme

Publié lundi à 19:55 - Modifié mardi à 10:05