Modifié le 28 février 2017

Treize candidatures au Conseil d'Etat valaisan ont été déposées

Le Grand Conseil valaisan.
Le Grand Conseil valaisan. [Dominic Steinmann - Keystone]
Alors que le délai pour le dépôt des listes dans la course au Conseil d'Etat valaisan était fixé à lundi, la Chancellerie cantonale a reçu 13 candidatures réparties sur six listes. Le peuple se prononcera le 5 mars.

Le PLR présente le chef du Service cantonal de la formation professionnelle Claude Pottier et un cadre de la Migros, Frédéric Favre.

Pour remplacer les sortants Jean-Michel Cina et Maurice Tornay, le PDC propose une liste à trois avec le conseiller national Roberto Schmidt et l'ex-président du parti national Christophe Darbellay, aux côtés de l'actuel conseiller d'Etat Jacques Melly.

Le parti subit la dissidence de Nicolas Voide, ex-président du Grand Conseil, qui se lance sur la même liste que les UDC Oskar Freysinger (déjà en place) et Sigrid Fischer-Willa.

Deux poids lourds à gauche

Jean-Marie Bornet, chef de l'information de la police, a lancé le Rassemblement citoyen valaisan pour lequel il se porte candidat.

La liste socialiste réunit la conseillère d'Etat Esther Waeber-Kalbermatten, l'ex-président du Conseil national Stéphane Rossini et l'entrepreneur du Centre-gauche PCS Jean-Michel Bonvin.

Les Verts ont leur propre liste avec le chargé d'affaires de Pro Natura Thierry Largey.

ats/ptur

Publié le 30 janvier 2017 - Modifié le 28 février 2017

Un nombre record de candidatures

Jamais encore autant de candidats n'avaient brigué les cinq fauteuils du Conseil d'Etat valaisan. Le premier tour de l'élection au système majoritaire se déroulera le 5 mars. Un éventuel deuxième tour aurait lieu le 19 mars.