Modifié le 18 janvier 2017

Thierry Largey sera le candidat des Verts au Conseil d'Etat valaisan

Thierry Largey lors de la conférence de presse des Verts valaisans.
Thierry Largey sera le candidat des Verts au Conseil d'Etat valaisan Le 12h30 / 1 min. / le 18 janvier 2017
Le directeur de Pro Natura Valais, Thierry Largey, sera le candidat des Verts au Conseil d'Etat valaisan, a annoncé le parti mercredi. Cette candidature porte à 13 le nombre de prétendants à l'exécutif cantonal en mars.

Ce sera la quatrième fois que les Verts lancent un candidat dans la course au Conseil d'Etat valaisan. Ils ont à chaque fois engrangé entre 10% et 16% des voix.

Depuis plus de 10 ans, Thierry Largey occupe la fonction de directeur de Pro Natura en Valais. "Dans ce cadre, il a pu démontrer toute sa capacité à trouver des solutions qui permettent de concilier les enjeux fondamentaux de défense de la nature avec les intérêts économiques de ce canton", écrivent les Verts mercredi.

Expérience de député

Le candidat écologiste siège au législatif de la Ville de Sion depuis 10 ans et est actuellement le chef du groupe des Verts sédunois.

Cette candidature porte à treize le nombre de prétendants à l'un des cinq sièges du gouvernement cantonal. Sauf surprise de dernière minute, six listes seront déposées à la Chancellerie cantonale pour le délai fixé au 30 janvier.

tmun avec ats

Publié le 18 janvier 2017 - Modifié le 18 janvier 2017

"Offrir un véritable choix de société"

Les Verts avaient annoncé la semaine dernière qu'ils se lançaient dans la course au Conseil d'Etat qui se jouera le 5 mars.

Le parti écologiste veut offrir à l'électorat un véritable choix de société, avaient-ils écrit. Les Verts veulent aussi renforcer leur position au Parlement cantonal, élu également le 5 mars. Leur objectif est la constitution d'un groupe parlementaire, soit cinq élus, alors qu'il y en a deux actuellement.

Treize candidats pour cinq sièges

Trois des cinq conseillers d'Etat en exercice se représentent: Esther Waeber-Kalbermatten (PS), Oskar Freysinger (UDC) et Jacques Melly (PDC).

Le PDC propose les candidatures du conseiller national Roberto Schmidt et de Christophe Darbellay pour accompagner Jacques Melly. Le dissident PDC Nicolas Voide a accepté de figurer sur une liste avec les UDC Oskar Freysinger et Sigrid Fischer-Willa.

Le PLR lance Claude Pottier et Frédéric Favre à la reconquête du siège perdu il y a 4 ans. Et à droite encore, l'indépendant Jean-Marie Bornet est en course. A gauche, les Verts présentent leur propre liste. Le PS est en lice avec deux poids lourds: la sortante Esther Waeber-Kalbermatten et Stéphane Rossini, ainsi qu'avec Jean-Michel Bonvin du Centre gauche PCS.