Modifié le 16 janvier 2016

L'ex-patron de La Poste Jean-Noël Rey tué dans l'attaque de Ouagadougou

L'ex-directeur de La Poste et ancien conseiller national Jean-Noël Rey (ici en 2005) figure au nombre des victimes de l'attaque de Ouagadougou.
L'ex-directeur de La Poste et ancien conseiller national Jean-Noël Rey (ici en 2005) figure au nombre des victimes de l'attaque de Ouagadougou. [Yoshiko Kusano - Keystone]
L'un des deux Suisses décédés dans l'attaque djihadiste qui a fait 29 morts à Ouagadougou est l'ancien directeur de La Poste et ex-conseiller national socialiste Jean-Noël Rey, selon des proches.

David Bagnoud, président de la commune valaisanne de Lens, a confirmé l'information du Nouvelliste selon laquelle l'un des deux ressortissants suisses était l'ex-directeur de La Poste suisse et ancien conseiller national Jean-Noël Rey. L'autre Suisse décédé dans l'attaque terroriste est l'ancien député et ancien président du district de Sierre Georgie Lamon.

"C'est dramatique. Ils avaient fait beaucoup pour ce pays", a notamment déclaré David Bagnoud. Les deux personnalités étaient venues au Burkina Faso pour inaugurer la cantine d'une école. Cette école avait été financée par l'association Yelen, créée par Georgie Lamon. Ce dernier avait souvent levé des fonds dans la commune de Lens pour soutenir des projets au Burkina Faso.

Didier Burkhalter "profondément attristé"

Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a confirmé samedi soir la mort de deux ressortissants suisses dans l'attaque djihadiste.

>> Lire aussi: Fin de l'attaque djihadiste qui a fait au moins 26 morts au Burkina Faso

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter s’est déclaré profondément attristé par cet acte de brutalité. Le DFAE a condamné cette attaque "avec la plus grande fermeté".

>> Voir le sujet du 19h30:

Burkina Faso: un attentat djihadiste terrifie Ouagadougou
19h30 - Publié le 16 janvier 2016

ats/apyt

Publié le 16 janvier 2016 - Modifié le 16 janvier 2016