Publié le 04 septembre 2014 - Modifié le 05 septembre 2014

La première "boîte à bébés" romande pourrait être installée à Sion

La "boîte à bébés" d'Einsiedeln, dans le canton de Schwytz, existe depuis dix ans et est considérée comme une "expérience positive" par les députés valaisans.
Une "boîte à bébés" pourrait être installée à l'Hôpital de Sion Le Journal du matin / 1 min. / le 05 septembre 2014
L'Hôpital de Sion pourrait recevoir une "boîte à bébés", après l'acceptation d'une motion du Grand Conseil valaisan. Cette boîte permettra aux parents de déposer leur enfant sans le mettre en danger.

L'Hôpital de Sion pourrait recevoir une "boîte à bébés". C'est en tout cas l'emplacement retenu par la commission chargée de plancher sur le sujet suite à l'acceptation d'une motion issue des rangs PDC et UDC du Grand Conseil valaisan.

La première "boîte à bébés" de Suisse romande sera similaire à celles déjà existantes en Suisse alémanique et au Tessin. Elle permettra aux parents en détresse de déposer leur enfant sans le mettre en danger.

Le gouvernement aura le dernier mot

Une fois actionnée, la fenêtre délivrera une lettre qui permettra aux parents de prendre connaissance, à tête reposée, de toutes les informations nécessaires s'ils souhaitent récupérer leur bébé ou le faire adopter, a indiqué le député au Grand Conseil Pascal Nigro (PDC).

Le rapport de la commission est terminé et va être soumis au Conseil d'Etat. "Je pense que si tout va bien, la "boîte à bébés pourrait" être fonctionnelle dans une année environ", estime Pascal Nigro, membre de la commission. Son existence devrait être ancrée dans la loi.

ats/fxl