Mise à jour le 05 mai 2013

Cobra a été sacrée "Reine des reines" en finale nationale à Aproz

Finale des combats de reines à Aproz
Finale des combats de reines à Aproz Le Journal en continu / 2 min. / Le 05 mai 2013
Quelque 12'500 spectateurs ont afflué autour de l'arène d'Aproz dimanche pour la finale des combats des reines qui a vu la victoire de Cobra au terme d'un impressionnant combat.

"Cobra" a remporté la Finale nationale des combats de reines dimanche à Aproz (VS). La Haut-Valaisanne a été sacrée après un bref et impressionnant combat. La reine nationale 2012, "Schakira", s'est déjà inclinée lors de la finale de sa catégorie.

L'ultime combat entre les deux Haut-Valaisannes "Cobra" et "Pandore" a été bref mais très intense. La seconde a été littéralement soulevée et culbutée sur le dos par son adversaire. Courageuse, elle est revenue à la charge, sans succès.

Finalement, c'est son propriétaire, Damian Oggier de Tourtemagne (VS), qui a décidé de déclarer forfait.

Cobra
Cobra [Olivier Maire - Keystone]
700 kilos de muscle

Sacrée reine nationale 2013, "Cobra" et ses quelque 700 kilos de muscles, a fait le bonheur de son propriétaire, Viktor Gsponer, de Niedergampel (VS). L'ensemble des combats se sont déroulés par une météo très favorable, sous un ciel clément et sans chaleur écrasante.

Tous au long de la journée, plusieurs luttes particulièrement intenses ont tenu en haleine les spectateurs. Certaines bêtes ont croisé les cornes durant plus d'une demi-heure, épuisées, la bave aux lèvres et la langue pendante.

D'autres ont combattu quelques instants hors de l'arène, provoquant sueurs froides chez les rabatteurs et clameurs dans le public, protégé par des barrières.

Record d'affluence

Quelque 13'000 personnes ont admiré les joutes. "Avec la journée de samedi, nous comptons quelque 16'000 spectateurs, un record!", a précisé, satisfait, à l'ats David Bagnoud, président du comité d'organisation de la finale 2013.

Parmi les 115 vaches qui luttent dans les trois premières catégories, 82 appartiennent à des éleveurs bas-valaisans, 30 à des Haut-Valaisans et 3 proviennent de l'extérieur du canton. Reine nationale l'an dernier, "Schakira" est bien placée pour remporter un nouveau titre.

ats/olhor