Modifié le 15 septembre 2017

La réorganisation des urgences à Neuchâtel coûtera 2,8 millions

Le département des urgences et le comité de direction ont décidé il y a deux ans de repenser l'organisation de l'HNE.
Le département des urgences et le comité de direction ont décidé il y a deux ans de repenser l'organisation de l'HNE. [Laurent Gillieron - KEYSTONE]
L'Hôpital neuchâtelois (HNE) met en oeuvre la réorganisation des urgences sur son site de Neuchâtel. Le chantier sera étalé sur 18 mois, de septembre 2017 à mars 2019, et coûtera 2,8 millions de francs.

Les travaux produiront ponctuellement des nuisances sonores pour les patients, prévient HNE dans son communiqué diffusé vendredi. Ils visent notamment à augmenter la surface disponible pour les soins et à améliorer la confidentialité, grâce à la création de salles de tri.

L'orientation de la salle d'attente sera repensée pour améliorer l'accueil: les patients seront installés dans un espace qui n'aura plus une vue directe sur la rampe d'arrivée des ambulances. De plus, le Centre d'urgence psychiatrique, installé juste à côté du service des urgences, bénéficiera d'une surface agrandie.

"Nous arrivons à la limite"

A l'instar des autres hôpitaux suisses, HNE connaît une hausse constante de la fréquentation des urgences: +60% de 2010 à 2016.

Or le dispositif actuel n'a pas changé depuis 10 ans: "Nous arrivions à la limite", commente dans le communiqué le médecin-chef des urgences Vincent Della Santa.

ats/rens

Publié le 15 septembre 2017 - Modifié le 15 septembre 2017