Modifié le 14 janvier 2015

Le site du Centre professionnel du Littoral à Neuchâtel est pollué

Le Centre professionnel du Littoral (CPLN) à Neuchâtel.
Le Centre professionnel du Littoral (CPLN) à Neuchâtel. [Travaux publics de Neuchâtel - ]
Le site du Centre professionnel du Littoral (CPLN) à Neuchâtel est pollué aux hydrocarbures, a indiqué mercredi soir le Conseil d'Etat. Jusqu'au traitement des sols, la population ne court pas de danger.

Les sols où se trouve le Centre professionnel du Littoral (CPLN) à Neuchâtel sont pollués aux hydrocarbures, a indiqué mercredi soir le Conseil d'Etat dans un communiqué.

Le site de l'école professionnelle est en travaux depuis septembre 2014, certaines parties devant être démolies pour laisser la place à un nouveau bâtiment. Dans ce cadre, des sondages de terrain ont été menés en novembre.

Anciennes activités industrielles

Des analyses ont révélé des traces héritées d'anciennes activités industrielles datant d'avant le CPLN. Entre 1859 et 1967, le site abritait en effet l'usine à gaz de Neuchâtel. Des traces d'hydrocarbures, de goudron et de scories ont ainsi été découvertes.

Les terres atteintes feront l'objet d'un traitement dans une décharge bioactive du canton de Berne. Les travaux d'excavation et d'évacuation des terres débuteront le 19 janvier.

Ces travaux ne présentent aucun danger pour les étudiants, le corps enseignant et la population, a précisé le Conseil d'Etat.

ats/ptur

Publié le 14 janvier 2015 - Modifié le 14 janvier 2015