Mise à jour le 09 février 2013

Deux postes supprimés, dont un par licenciement, à L'Impartial et L'Express

Le capital de la SNP, éditrice des quotidiens "L'Express" et "L'Impartial", est détenu majoritairement par le groupe français Hersant.
Le capital de la SNP, éditrice des quotidiens "L'Express" et "L'Impartial", est détenu majoritairement par le groupe français Hersant. [Sandro Campardo - Keystone]
L'éditeur de l'Express et L'Impartial supprime 7 emplois, dont 4 par licenciement, dans le cadre de son plan d'économies, annoncé fin 2012. Les rédactions des deux quotidiens sont touchées.

La Société neuchâteloise de presse (SNP) supprime sept emplois. Quatre personnes seront licenciées, les autres représentant des départs naturels dans le cadre d'un plan d'économies imposé par l'érosion constante des revenus publicitaires, indique l'éditeur de "L'Express" et de "L'Impartial".

Les quatre personnes licenciées occupent l'équivalent de 2,8 postes. Elles bénéficieront d'un plan social, précise la SNP samedi dans les deux quotidiens neuchâtelois.

Les rédactions touchées

En fin d'année dernière, contrainte d'adapter son organisation et le niveau de ses charges de fonctionnement, la SNP avait informé son personnel de la nécessité de mettre en place un plan d'économies à hauteur d'un million de francs pour 2013, précise-t-elle dans un communiqué.

Les suppressions de postes ne touchent pas que les emplois techniques. La rédaction des deux quotidiens est aussi concernée: deux emplois disparaissent, dont un par licenciement.

ats/lan