Modifié le 13 juin 2018

De fortes précipitations arrosent le Jura et provoquent des inondations

Jura: pluies torrentielles dans plusieurs communes, dont Courroux. Le débit de la Scheulte a très vite été multiplié par 25
Jura: pluies torrentielles dans plusieurs communes, dont Courroux. Le débit de la Scheulte a très vite été multiplié par 25 19h30 / 1 min. / le 13 juin 2018
De fortes précipitations se sont abattues mardi soir sur le canton du Jura. Pas moins de 76 mm d'eau sont tombés en trois heures à Movelier. Des bâtiments et des caves ont été inondés dans les districts de Delémont et en Ajoie.

Plus de 100 pompiers ont été engagés dans des opérations de pompage et de nettoyage dont certaines étaient encore en cours mercredi dans les villages de Vicques, Courroux, Delémont et Chevenez, a indiqué la cellule dangers météorologiques du Jura. Les autres secteurs touchés par les fortes précipitations ne font plus l'objet de travaux conséquents des sapeurs-pompiers.

Ce sont les communes de Courroux et de Vicques, près de Delémont, qui ont été les plus touchées par les intempéries. Les pompiers ont dû attendre la décrue de la Scheulte avant de pouvoir entamer les travaux de pompage. Certains quartiers de ces localités étaient encore difficilement accessibles mercredi matin.

L'Ajoie touchée aussi

En Ajoie, c'est la Vendline qui est sortie de son lit, inondant en particulier le village de Bonfol. Dans toutes ces communes des districts de Porrentruy et de Delémont des caves ont été inondées. Plusieurs routes du canton ont été momentanément fermées au trafic après avoir été submergées par les eaux.

La cellule dangers météorologiques crues a été activée mercredi dès 01h45 pour coordonner les forces d'intervention sur le terrain. Elle se veut toutefois rassurante. Il ne devrait plus pleuvoir mercredi sur les régions sinistrées du canton du Jura.

Le canton de Genève aussi touché

Dans la région de Genève et jusqu'à Versoix, les fortes pluies ont mobilisé les pompiers à une trentaine de reprises durant la nuit de mardi à mercredi. De grosses averses ont aussi arrosé le Chablais, alors que la route du col du Grand-Saint-Bernard a été obstruée par un éboulement de terre et de neige.

Ces intempéries interviennent 24 heures après le déluge qui s'est abattu dans la nuit de lundi à mardi sur Lausanne et sa région. Les fortes pluies et les inondations qui ont suivi y ont provoqué pour plusieurs millions de francs de dégâts.

>> Lire: Après les violentes intempéries de lundi soir, Lausanne répare les dégâts

ats/ebz

Publié le 13 juin 2018 - Modifié le 13 juin 2018

Routes rouvertes à Lausanne, les travaux se poursuivent

Les travaux de nettoyage et de remise en état se poursuivaient mercredi à Lausanne après les pluies torrentielles tombées dans la nuit de lundi à mardi. Toutes les routes sont désormais rouvertes. Depuis mardi soir, les quais d'Ouchy sont à nouveau accessibles aux voitures.

"Nous avons dénombré plus de 500 interventions pour inondation", a expliqué mercredi Michel Gandillon, chef de la cellule communication de l'état-major DIAM (Directives d'intervention en cas d'accidents majeurs).

Le sud et le centre de la ville ont été particulièrement touchés. Ecoles, restaurants, commerces, caves: de nombreux sous-sols ont été inondés sans compter les chutes d'arbres. "La situation s'est bien améliorée. Nous sommes en train de finaliser les travaux par secteur, mais tous les services techniques de la ville, notamment les sapeurs-pompiers et la protection civile, restent mobilisés", a précisé le porte-parole.