Modifié le 20 décembre 2017

Une pétition avec 4000 signatures contre les bus low-cost dans le Jura

Les syndicats ont remis la pétition mercredi matin à la chancellerie jurassienne.
Une pétition avec 4000 signatures contre les bus low-cost dans le Jura Le 12h30 / 1 min. / le 20 décembre 2017
Un total de 4000 signatures ont été récoltées dans le Jura après l'annonce il y a quelques mois de l'ouverture à la concurrence de son réseau de bus. Les syndicats les ont remises à la Chancellerie cantonale mercredi.

Selon le syndicat du personnel des transports et Syndicom, le nombre de signatures obtenues démontre l’attachement de la population jurassienne à la qualité des transports publics.

La pétition demande en particulier l'obligation de conclure une convention collective de travail qui s'appuie sur les conditions de travail et salariales régionales.

Le Gouvernement jurassien avait annoncé en mai qu'il mettait l'ensemble des lignes régionales au concours au printemps 2018. Ce processus concerne 28 lignes de bus régionales et 13 lignes du réseau de bus nocturne.

Des conséquences pour les usagers

Pour les syndicats, cette libéralisation des lignes est susceptible d'avoir des conséquences néfastes pour les usagers, pour la population et pour le personnel des entreprises qui se partagent l'exploitation des lignes, aujourd'hui CarPostal et les Chemins de fer du Jura.

Les autorités ont justifié cette libéralisation en expliquant que les propositions faites au printemps par CarPostal n'étaient pas acceptables.

Gaël Klein/boi avec ats

Publié le 20 décembre 2017 - Modifié le 20 décembre 2017