Modifié le 13 décembre 2017

Le tableau de Courbet offert au canton du Jura est désormais exposé

Le ministre Martial Courtet (à droite) lors du vernissage du tableau.
Le tableau de Courbet offert au canton du Jura est désormais exposé La Matinale / 1 min. / le 13 décembre 2017
Légué au canton du Jura par un citoyen originaire de Delémont, la toile "Paysage du Jura" est désormais exposée au Musée jurassien d’art et d’histoire de Delémont. Le public y aura accès gratuitement du 15 au 17 décembre.

L'huile sur toile peinte en 1872 par Gustave Courbet, qui représente un pont en pierre enjambant un cours d'eau, a été légué par Hugo Berthold Saemann, décédé à Zurich en 2015.

Inconnu des spécialistes de Courbet et ne figurant pas dans les catalogues répertoriant l'oeuvre de l’artiste, il appartenait à sa famille depuis plusieurs générations.

"Un grand intérêt"

Prêtée par le canton au Musée jurassien d’art et d’histoire, la toile est exposée au 2e étage et s’inscrit dans le parcours invitant le public à découvrir certaines facettes méconnues des institutions muséales et des pièces qu'elles conservent, précise le canton mercredi dans un communiqué.

"Ce tableau appartient désormais aux Jurassiennes et aux Jurassiens. Il a suscité un grand intérêt avant même son exposition (...) nous sommes heureux que cette toile inédite puisse être désormais admirée de tous", a déclaré le ministre de la Culture Martial Courtet lors du vernissage.

boi

Publié le 13 décembre 2017 - Modifié le 13 décembre 2017

Spéculations sur le lieu représenté

L’identification du lieu représenté par le peintre, qui a fait l’objet de multiples spéculations, est actuellement en cours, précise le communiqué du Canton.

Une publication des résultats de cette recherche, ainsi que des divers éléments découverts au sujet du tableau, seront réunis dans une publication éditée dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet en 2019.

Le lieu représenté pourrait se situer dans les Gorges du Pichoux, près d'Undervelier. Un habitant de la région l'a assuré récemment, photos à l'appui, dans Le Quotidien Jurassien, mais l'Office de la culture du canton s'est toujours montré plus prudent.