Modifié jeudi à 12:29

Le Gouvernement jurassien appelle à rejeter l'initiative "No Billag"

L'Hôtel du Parlement jurassien à Delémont.
L'Hôtel du Parlement jurassien à Delémont. [Gaël Klein - RTS]
Comme trois autres cantons romands, le Jura invite jeudi à rejeter l'initiative "No Billag" en vote le 4 mars. Il estime que ce texte entraînerait "ni plus ni moins" que le démantèlement de l'audiovisuel public en Suisse.

Pour le Gouvernement jurassien, la suppression de la redevance provoquerait la disparition de la SSR et celle de nombreuses stations de radio et de télévision. L'information régionale et locale serait appauvrie ou supprimée, a-t-il mis en garde.

Dans le Jura, les diffuseurs privés tels que CanalAlpha et Radio Fréquence Jura (RFJ) sont concernés par cette initiative qui prône la suppression de la redevance radio et télévision. Un succès de "No Billag" les priverait des moyens pour produire des programmes de qualité, selon les autorités jurassiennes.

Plus d'une centaine d'emplois sont directement menacés dans la région alors que l'on estime ce nombre à plus de 13'000 pour l'ensemble de la Suisse, estiment encore les autorités.

>> Lire aussi: Trois gouvernements romands s'opposent à l'initiative "No Billag"

ats/jgal

Publié jeudi à 12:23 - Modifié jeudi à 12:29