Modifié le 03 juillet 2014

Delémont et Belfort planchent sur la création d'une prison franco-suisse

La prison de Delémont.
La prison de Delémont est fermée depuis 2002. [Gaël Klein. - RTS]
Les maires de Delémont (JU) et de la ville française voisine de Belfort lancent l'idée de la construction d'une prison commune, à la frontière franco-suisse, a annoncé jeudi la Ville de Delémont.

Afin de résoudre la question des prisons surpeuplées dans le canton du Jura et en France voisine, les maires de Delémont (JU) et de Belfort, le PDC Pierre Kohler et l'UMP Damien Meslot, ont discuté il y a quelques jours de la création d'une prison commune.

En effet, aussi bien le canton du Jura que la ville de Belfort sont à la recherche de solutions pour leurs détenus: l'établissement de Delémont va par exemple rouvrir temporairement faute de place à Porrentruy, en attendant la construction d'une nouvelle prison.

A noter que le canton du Jura et le Territoire-de-Belfort, qui bénéficient d'accords de coopération et de jumelage depuis une trentaine d'années, sont reliées par l’A16 et l'A36 dans une zone où il y a encore passablement de terrain disponible.

Gaël Klein/hend

Publié le 03 juillet 2014 - Modifié le 03 juillet 2014

D'autres propositions avancées

Le conseiller d'Etat jurassien Charles Juillard avait déjà évoqué la possibilité de louer des prisons en Allemagne, tandis que le Genevois Pierre Maudet avait proposé d’envoyer des détenus purger leur peine dans leurs pays d’origine.