Mise à jour le 17 janvier 2013

Porrentruy fait un pas vers une sortie de crise institutionnelle

Mairie de Porrentruy : Gabriel Voirol a été nommé au poste de vice-maire
Gabriel Voirol a été nommé jeudi soir au poste de vice-maire de Porrentruy. [DR]
Après des semaines d'incertitude et de procédures, le Conseil municipal de la ville jurassienne a pu tenir sa première séance jeudi soir et confié les rênes de la commune au vice-maire.

Après des semaines de crise institutionnelle et une menace de période de politique de la chaise vide (lire: Porrentruy en passe de trouver une solution provisoire à sa crise ) , Porrentruy s'est en partie rassérénée jeudi soir quand la tenue de la première séance de ses autorités élues en novembre s'est effectivement tenue.

Le Conseil municipal de Porrentruy a indiqué vendredi matin dans un communiqué que cette instance communale s'était réunie en séance constitutive jeudi soir et qu'elle était désormais "légitimée pour prendre toutes les décisions qui relevaient de ses compétences et attributions après s'être ré"

Vice-maire à l'unanimité

Le Conseil municipal a, à cette occasion, désigné à l'unanimité le libéral-radical Gabriel Voirol en qualité de vice-maire ad intérim. Ce dernier assumera ainsi les tâches dévolues au maire jusqu’à ce que la justice tranche sur son cas, contesté à l'issue du second tour de l'élection.

La répartition des départements sera effectuée comme convenu lors de la séance du 17 janvier, a précisé le Conseil municipal.

gax

Deux recours et deux procédures pénales à l'étude

La justice jurassienne étudie actuellement deux recours administratifs concernant les élections communales à Porrentruy. En parallèle, le Ministère public a ouvert deux procédures pénales contre deux citoyens suspectés de fraude électorale.

Le PCSI porte plainte

Le PCSI, parti du maire élu Thomas Schaffter, a annoncé qu'il déposait une plainte pénale contre inconnu, à savoir toutes personnes qui par leurs propos, leurs agissements ou leurs accusations auraient porté atteinte à l'honneur du parti.

"On espère que ces plaintes permettront de faire toute la lumière sur l'ensemble de ces affaires", a expliqué vendredi lors d'une conférence de presse convoquée dans l'urgence le président de la section locale Philippe Eggertswyler.