Modifié le 30 décembre 2017

Près de 500 kilos de haschich à destination de Genève interceptés

Des pains de haschich.
Des pains de haschich. [image d'illustration] [ - Police neuchâteloise]
Une enquête franco-suisse qui a duré plusieurs mois a permis d'intercepter près d'une demi-tonne de haschich à destination de Genève, selon la Tribune de Genève. Un vaste réseau de blanchiment a aussi été mis au jour en France.

C'est une fusillade dans un immeuble des Eaux-Vives en 2015 qui a conduit la Brigade des stupéfiants genevoise sur la piste des grossistes du trafic de drogue. Alliée aux services douaniers lyonnais, celle-ci a pisté le 14 mars trois véhicules partis à Strasbourg chercher de la drogue.

Les chefs du trafic arrêtés

Sur le chemin du retour, à un péage français, des motards ont contrôlé l'une des voitures, un 4x4 tirant une remorque, et ont découvert la quantité inhabituelle de 475 kg de résine de cannabis. Les deux autres voitures ont été interceptées à leur arrivée à Genève.

En tout, une douzaine de personnes dont les chefs du trafic et des semi-grossistes ont été arrêtées en France et en Suisse dans le cadre de cette affaire.

En parallèle, le volet financier de l'affaire a permis de mettre au jour un réseau de blanchiment d'argent plus vaste en France, qui aurait blanchi plus de 50 millions d'euros, selon des sources de la Tribune de Genève.

jc

Publié le 30 décembre 2017 - Modifié le 30 décembre 2017