Modifié le 24 septembre 2017

Le crédit de construction du Théâtre de Carouge accepté par la population

Des citoyennes et citoyens dans un bureau de vote à Carouge (GE).
Des citoyennes et citoyens dans un bureau de vote à Carouge (GE). [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Les citoyens de Carouge (GE) ont accepté dimanche le crédit de 24 millions de francs à la charge de la commune pour la destruction-reconstruction du Théâtre de Carouge-Atelier de Genève.

Le crédit a été accepté par 65,9% des votants, contre 34,1% de non, annonce dimanche la Chancellerie du canton de Genève. Le taux de participation s'est élevé à 42,4%.

Le référendum municipal avait été lancé par le MCG. Le parti était le seul à s'opposer à ce projet culturel qu'il qualifiait de "mégalomane".

Regrouper les ateliers et la salle de répétition

Cette solution est moins coûteuse qu'une rénovation, soulignait la commune de Carouge. Construite en 1972, la salle n'est plus aux normes et cumule les problèmes techniques.

Le nouveau théâtre permettra de regrouper les ateliers et la salle de répétition. Son coût total de 54 millions est aussi financé par une fondation privée, le canton et l'Association des communes genevoises.

tmun avec ats

Publié le 24 septembre 2017 - Modifié le 24 septembre 2017