Publié le 20 septembre 2017

L'aéroport de Genève devra payer 87 millions de francs contre le bruit

Le logo de Genève Aéroport, photographié à Cointrin en avril 2017.
Le logo de Genève Aéroport, photographié à Cointrin en avril 2017. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Genève Aéroport devra débourser 87 millions de francs pour insonoriser environ 3200 logements dans un délai de dix ans, conformément au nouveau concept de mesures d'isolation acoustique (MIA).

Le nouveau concept a été validé lundi par l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC).

L'aéroport de Genève avait élaboré un premier concept de MIA, approuvé en 2003, pour les bâtiments exposés à un bruit supérieur aux valeurs d'alarme fixées par l'ordonnance fédérale sur la protection contre le bruit.

Mais un nouveau concept a été exigé, car la charge sonore sur les locaux à usage sensible a augmenté de plus d'un décibel pendant deux années de suite, a annoncé mercredi l'OFAC.

Plusieurs communes concernées

Environ 3200 logements construits jusqu'en 2001 sont concernés dans les communes d'Aire-la-Ville, de Bellevue, Genthod, Meyrin, Pregny-Chambésy, Satigny, Vernier, Versoix et du Grand-Saconnex.

Le concept entrera en force après le délai de recours de 30 jours. L'OFAC précise qu'il concerne les isolations acoustiques à effectuer actuellement. Mais il sera adapté en fonction de l'évolution de la situation, conformément à la demande du canton de Genève.

ats/tmun

Publié le 20 septembre 2017