Modifié le 27 mai 2015

Une catastrophe aérienne simulée à l'aéroport de Genève

GE: l'aéroport a testé son dispositif d'urgence
GE: l'aéroport a testé son dispositif d'urgence 12h45 / 1 min. / le 27 mai 2015
Plus de 750 personnes étaient mobilisées dans la nuit de mardi à mercredi à l'aéroport de Genève pour un exercice à grande échelle, simulant un accident d'avion.

La mise en scène de cette catastrophe a eu lieu non loin du seuil de la piste 23. L'exercice a permis de tester les processus d'engagement et de conduite des différentes cellules du plan d'urgence de Genève Aéroport et du dispositif cantonal OSIRIS activé en cas de situations exceptionnelles, a indiqué l'aéroport de Genève.

Outre les secours, de nombreux autres acteurs ont été impliqués dans la simulation, notamment la société Skyguide.

150 figurants

Quelque 150 figurants ont été utilisés pour jouer les passagers de l'avion, qu'ils soient indemnes, blessés ou décédés. Les figurants ont également incarné les familles attendant des nouvelles dans le hall de l'aérogare.

L'exercice a notamment mobilisé la police de sécurité internationale (PSI), la police cantonale, la police judiciaire, les pompiers du Service d'incendie et de secours (SIS), la brigade sanitaire cantonale, la Rega et la police des eaux. La simulation a permis d'éprouver la coordination de ces entités avec l'aéroport.

ats/fisf

Publié le 27 mai 2015 - Modifié le 27 mai 2015