Modifié le 12 décembre 2014

Convention cadre signée pour le projet Praille-Acacias-Vernets (GE)

Le futur méga-quartier a fait l'objet d'une exposition en 2013.
Le futur méga-quartier a fait l'objet d'une exposition en 2013. [Christian Brun - Keystone]
Le canton de Genève et trois communes ont signé jeudi une convention cadre sur les infrastructures et les équipements publics du projet Praille-Acacias-Vernets, pour un coût estimé à 1,5 milliard.

L'Etat de Genève a signé jeudi avec les communes de Genève, de Carouge et de Lancy une convention cadre de collaboration concernant les infrastructures et les équipements publics du grand projet Praille-Acacias-Vernets, a annoncé le canton vendredi dans un communiqué.

Le montant total du financement de ces éléments s'élèverait à 1,5 milliard de francs. Les infrastructures (routes, places, espaces verts) sont estimées à 950 millions. Les équipements (constructions pour les besoins socio-éducatifs, culturels et sportifs) à 600 millions.

Plus de 2,5 milliards en tout

Ces coûts ne comprennent pas les impenses liées à la libération du fonciers (délocalisation des entreprises, démolition des bâtiments, assainissement des sols). Celles-ci s'élèveraient à un milliard de francs, selon la Tribune de Genève.

Le chantier du PAV, qui devrait aboutir à plus de 11'000 logements, devrait durer au moins trente ans.

bri

Publié le 12 décembre 2014 - Modifié le 12 décembre 2014

Répartition des charges

Le texte, qui était âprement réclamé par les communes, définit aussi les principes de prise en charge des coûts entre tous les acteurs.

Le canton pourra prendre à sa charge une part des coûts sur le domaine communal, ainsi qu'accorder des subventions.

Cette convention cadre concrétise une convention de mars 2010 et s'appuie sur le projet de plan directeur de quartier.