Modifié le 02 décembre 2014

Le vaccin contre Ebola testé à Genève bien toléré par les volontaires

Le syndicat des services publics dénonce les conditions de travail aux HUG.
Pas d'effets secondaires inattendus pour le vaccin expérimental contre Ebola Le 12h30 / 1 min. / le 02 décembre 2014
Les 34 premiers volontaires participant à un essai clinique du vaccin expérimental canadien contre le virus Ebola ont bien toléré l'injection, annoncent les Hôpitaux universitaires de Genève mardi.

Le vaccin expérimental testé sur 34 volontaires à Genève est bien toléré, annoncent mardi les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). 

"Jusqu'ici aucun effet secondaire préoccupant n'a été observé, les injections ont déclenché des réponses inflammatoires qui étaient attendues, elles ont été d'intensité faible à modérée", indiquent les HUG .

Ces réactions ont duré de quelques heures à 2 ou 3 jours, sans effet secondaire préoccupant.

Depuis le 10 novembre, les 34 volontaires ont reçu soit une injection du vaccin, soit une injection d'un placebo.

Jusqu'au début 2015

Les injections vont se poursuivre jusqu'au début de 2015, sur la base de 15 volontaires chaque semaine.

Ce vaccin expérimental, appelé VSV-ZEBOV, est également testé cliniquement aux Etats-Unis, au Canada, en Allemagne et au Gabon. Les essais cliniques devraient aussi commencer prochainement au Kenya.

A Genève, les essais devraient porter au total sur 115 volontaires.

afp/pym

Publié le 02 décembre 2014 - Modifié le 02 décembre 2014